Select Page

78 femmes scientifiques partent en expédition en Antarctique pour le climat et contre les préjugés

78 femmes scientifiques partent en expédition en Antarctique pour le climat et contre les préjugés

Ushuaïa, Argentine, dimanche 18 février. 78 femmes scientifiques de 13 nationalités différentes embarquent direction l’Antarctique pour trois semaines de recherches sur le climat.

C’est le projet australien Homeward Bound qui les a réuni. L’objectif ? Montrer au monde qu’il ne faut pas nécessairement être un homme pour braver le froid et participer à la recherche contre le réchauffement climatique là où l’écosystème est le plus fragile. Le message est clair : les femmes scientifiques existent et elles manquent à la recherche. Rappelons qu’aujourd’hui, seulement 29 % des chercheurs sont des chercheuses, et très peu se rendent sur le terrain, ce qui crée des tensions sur ces zones climatiques sensibles où les conditions de vie sont rudes. Lancé en 2016, le projet Homeward Bound veut former 1 000 femmes scientifiques en 10 ans et les aider à accéder à des postes à responsabilité.

Il vise aussi à leur donner de la visibilité et a les insérer progressivement dans les programmes de recherche, indispensables à la mise en œuvre de politiques publiques sur l’écologie. La française Alexandra Dubini, chercheuse sur l’optimisation de la production d’hydrogène chez les algues à Cordoba en Espagne, participe au projet. Elle raconte au pure-player Les Nouvelles News qu’elle veut « trouver des solutions pour réduire notre impact écologique et prendre des actions concrètes pour réduire le réchauffement climatique en cours. »  Mais elle regrette l’absence de la France qui ne participe au projet « ni au niveau financier , ni au niveau politique », explique la scientifique. Ségolène Royal, ambassadrice pour les pôles, n’aurait pas répondu à l’invitation. « Mais c’est un travail de longue haleine et nous espérons que les politiques nous suivront de plus en plus et au fur et à mesure que nous avançons », ajoute Alexandra Dubini, visiblement optimiste.

La suite de son interview est à retrouver sur le site Les Nouvelles News.

Pour en savoir plus sur le projet australien, rendez-vous sur le site d’Homeward Bound.

Crédit : (cc) Andries48/pixabay

Laisser un commentaire

Devenez Socio

Restez connectés au Média

Les Tweets du Média

Les dernières émissions du Média

Loading...

Ne manquez pas les nouveaux articles du Média

Suivez l'actu d'une presse libre et indépendante des puissances financières

Merci d'avoir souscrit à notre newsletter !

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !