Inflation: des chèques attribués aux Français pour régler leurs achats, les principaux concernés !

En cette période de crise marquée par l’inflation, certains Français auront droit à des chèques pour les aider à régler leurs achats. Qui sont-t-ils ? On vous dit tout ! 

Voilà maintenant plusieurs mois que l’inflation fragilise le quotidien de nombreuses familles, notamment celles qui vivent dans la précarité. Pour les aider à faire face à cette flambée des prix, certaines villes ont décidé de remettre des chèques à leurs habitants. 

L’inflation gagne du terrain

En France, l’augmentation du prix de gaz et de l’électricité plonge les citoyens dans une situation difficile. Les conséquences se font surtout ressentir sur les charges de la vie quotidienne. Pour remédier à la situation, les grandes enseignes de distribution sont priées de pratiquer des opérations anti-inflation. En effet, la hausse du prix des produits alimentaires excède aujourd’hui les 14,5% (Source : Insee). 

A ce propos, Bruno Le Maire a annoncé : “Cette initiative vise à proposer les prix les moins chers possibles aux consommateurs. Un dispositif qui devrait prendre fin d’ici le 15 juin prochain dans les supermarchés. Dans le cadre de ce projet, Carrefour propose des PPN à prix bas incluant plusieurs articles essentiels du quotidien (confiture, lessive, fruits…).Du côté de certaines villes, les autorités ont décidé de mettre le paquet pour lutter contre l’inflation.

Des chèques à destination des plus démunis

Dans la ville de Denain, la Mairie distribue un chèque spécial inflation d’une valeur de 50 euros par famille. Une précieuse aide financière qui est délivrée sans conditions de ressources. Un chèque qui représente un énorme soulagement pour les bénéficiaires qui peuvent s’en servir pour régler leurs achats de la vie courante. Comme le souligne l’un d’entre eux : “Je reçois une maigre retraite donc ce chèque me permet de m’acheter à manger”. Un dispositif qui est également accessible aux habitants de Valenciennes où la Mairie a décidé d’octroyer un chèque de 100 euros aux foyers modestes pour les aider à régler leurs factures énergétiques.