Il demande un virement de 32 500 euros, sa banque perd la somme et nie toute responsabilité

Pour cet homme qui a ouvert un compte chez BNP Paribas, la déception a été énorme. Après avoir demandé un virement de 32 500 euros, sa banque égare la somme en question et nie ensuite toute responsabilité. 

L’an dernier, cet homme a demandé qu’on lui vire la somme de 32 500 euros, sur un autre de ses comptes, pour les besoins d’un projet immobilier. Finalement, la somme a été remise à un tiers inconnu et BNP Paribas a décliné toute responsabiilté. La victime a donc poursuivi cette-dernière en justice en vue d’obtenir un remboursement de l’argent perdu. 

Une mystérieuse erreur 

En janvier 2022, ce statisticien décidé de s’offrir un nouvel appartement. Pour ce faire, il va réaliser un emprunt en sollicitant les services d’un courtier. Il demande ensuite à son conseiller de procéder au virement sur l’un de ses comptes domiciliés au sein d’une autre banque, le crédit mutuel. Malheureusement, les choses ne se passent pas comme prévu. Les jours passent et le principal intéressé ne reçoit toujours pas de notification. 

Après avoir contacté sa banque, on lui explique que l’argent a été viré au Crédit Lyonnais. Pourtant, le jeune homme a bel et bien transmis le RIB de la BNP. Mais la banque lui indique que ce n’est pas le cas car le papier indique même l’inscription “LCL”. Le mystère est entier. 

Il réclame le remboursement des 32 500 euros

La victime décide ensuite de déposer une plainte pour falsification. Dans le cadre de cette affaire, BNP Paribas soutient que son client aurait organisé lui-même cette supercherie pour toucher 32 500 euros. La banque nie toute responsabilité et lui a donc recommandé de saisir l’Autorité des marchés financiers. Pourtant, dans ce genre de situation, c’est plutôt la Fédération bancaire française qui est amenée à intervenir. L’homme a donc saisi le tribunal dans le but de décrocher le remboursement de son argent. Reste à savoir si la Cour agira en sa faveur. Affaire à suivre !