Fraude au Code de la route : une pratique de plus en plus répandue, 4 personnes interpellées

Les gendarmes de Haute-Saône ont arrêté 4 personnes pour fraude au Code de la route. 1 400 personnes ont acheté illégalement leur Code de la route sans passer l’examen. Ils ont payé entre 250 et 600 euros.

Un réseau de fraude au Code de la route démantelée

Les gendarmes de Vesoul ont découvert un trafic national de Codes de la route. Environ 1 400 personnes ont acheté ces codes illégalement sans passer l’examen. En Haute-Saône, une cinquantaine de fraudeurs ont avoué leur acte.

Les gendarmes de Vesoul ont mené l’enquête depuis mai 2023. À l’issue de leur investigation, ils ont identifié trois personnes de Vesoul. Ces derniers organisaient cette fraude au Code de la route localement. Cependant, les forces de l’ordre ont mis fin à leur activité en les arrêtant en juillet.

Au cours de leur interrogatoire, les fraudeurs ont avoué leur implication. L’enquête a également permis de révéler qu’un centre d’examen Dekra dans le Val-de-Marne validait ces Codes de la route illégaux.

Des condamnations en conséquence

Pour cette fraude au Code de la route, les escrocs utilisaient une application de messagerie sécurisée comme Telegram pour acheter de faux codes. Le responsable du centre d’examen vendait ces codes à ses complices pour 130 à 80 euros chacun. Par la suite, ces derniers revendaient les faux codes aux candidats pour 250 à 600 euros. Les clients reçoivent ensuite un email avec une fausse mention de réussite à l’examen du code.

Le responsable du centre d’examen aurait gagné environ 120 000 euros grâce à cette activité frauduleuse. De surcroît, lors d’une réquisition, les gendarmes ont saisi une grosse somme d’argent à son domicile. Il a été arrêté et placé en garde à vue le 13 septembre. Il a admis sa culpabilité. La direction de Dekra a tout de suite fermé le centre d’examen.

Le procureur de la République a transmis la liste des 1 400 personnes suspectées de fraude aux préfectures de France. Il a ordonné de leur retirer les avantages des examens et des permis obtenus illégalement et de faire annuler les codes et les permis.