Yoga : ces avantages pour la santé scientifiquement prouvés !

De récentes études scientifiques ont permis de démontrer les avantages du yoga pour la santé et le bien-être. Découvrez ci-après tous les bienfaits de cette pratique très populaire !

Le yoga ne cesse de faire de nouveaux adeptes dans les quatre coins du globe. Des scientifiques viennent d’ailleurs de mener des études approfondies pour connaître les véritables impacts de cette pratique sur la santé de l’être humain. Le point à travers cet article !

Yoga : définition et concept

Le yoga est une pratique qui fait appel à un certain nombre de techniques visant à améliorer l’équilibre entre le corps et l’esprit. Cette discipline met notamment en avant diverses postures à l’instar du lotus. Ce que les experts appellent communément les « asanas ». A cela s’ajoutent des exercices visant à améliorer le système respiratoire et à favoriser la méditation intellectuelle.

Les asanas sont essentielles pour sauvegarder un corps en parfaite santé grâce à un assouplissement des articulations. D’autre part, il est important de contrôler le souffle pour mieux dégager les voies respiratoires le long des exercices de yoga. Quant à la méditation, elle est parfaite pour améliorer la concentration et favoriser les émotions positives. Faire du yoga se résume ainsi à partir à la découverte de son corps et de sa paix intérieure dans toute sa splendeur.

Que dit la science au sujet du yoga ?

Sur le plan scientifique, le yoga reste une pratique qui est à l’opposé du « naturel ». Pour prouver ses impacts sur la santé et le bien-être, il convient de se servir de trois types d’approche.

Dans un premier temps, les méthodes quantitatives se basent sur des recherches mathématiques et des statistiques pour prouver l’exactitude d’un phénomène. A titre d’illustration, il est possible de procéder à une évaluation notée de 1 à 5 pour estimer les impacts du yoga sur celui ou celle qui pratique la discipline.

Dans un second temps, les méthodes qualitatives donnent un aperçu d’informations fiables sur une expérimentation précise. Cette approche consiste par exemple à demander aux pratiquants du yoga les effets ressentis à la suite d’une séance. Enfin, la troisième méthodologie des scientifiques consiste à combiner l’approche quantitative et qualitative en vue d’obtenir des résultats plus précis.

D’un point de vue physiologique, les avantages du yoga sont estimés par le biais de certains outils de mesure. C’est notamment le cas du scanning cérébral qui a été mené sur des pratiquants en vue de déceler les impacts de cette discipline sur l’activité du cerveau. Une autre technique consiste à comparer le niveau d’oxygène présent dans le sang d’un pratiquant avec celui d’un sujet qui ne pratique pas le yoga.

Zoom sur les impacts positifs du pranayama sur la santé

Comme évoqué plus haut, le yoga repose généralement sur le « pranayama » qui a pour objectif de libérer le souffle par le biais de divers exercices. Parmi eux, nous pouvons citer le Ujjâyin qui consiste à libérer un son de frottement en laissant l’air pénétrer à l’intérieur de la gorge. Les autres activités incluent le Kapâlabhâti qui vise à expirer le plus vite possible de l’air via une inspiration neutre.

Voici les grandes lignes des études conduites sur les avantages du pranayama :

  • Une amélioration de la capacité vitale: il s’agit de la quantité d’air qu’un être humain peut libérer à la suite d’une inspiration optimale
  • Une meilleure circulation sanguine grâce à une oxygénation plus poussée du sang. Cette observation a été confirmée après comparaison sur le taux d’oxygénation entre un yogi et un non-yogi. La première catégorie supporte ainsi l’altitude bien mieux que ceux qui ne pratiquent pas cette discipline
  • Un corps plus énergique avec une motivation plus élevée : les tests réalisés sur les sujets étudiés indiquent qu’ils sont de meilleure humeur après avoir pratiqué les exercices de pranayama
  • La pratique de Kapalabhati favorise la libération de deux hormones : la tyrosine d’une part qui contribue à mieux contrôler la fonction thyroïdienne ; la créatinine d’autre part qui assure le bon fonctionnement des reins
  • Un fonctionnement optimal du système pulmonaire: les volontaires ayant participé à l’expérimentation, âgés de 18 à 25 ans affichent une meilleure respiration après avoir pratiqué du yoga

Quid des avantages de la méditation ?

La méditation apporte également son lot d’avantages sur le plan psychologique. Selon les résultats des études scientifiques, elle contribue à :

  • Réduire la consommation d’oxygène et de fréquence. Ces résultats ont été donnés à la suite d’une électroencéphalogramme en rapport avec la visualisation d’images
  • Améliorer la capacité de concentration. En effet, les personnes qui pratiquent le yoga sont plus en clins à rester concentrer plus longtemps en comparaison avec les non-yogis. Leur taux de rendement est donc plus élevé au travail
  • Limiter le stress et l’anxiété tout en améliorant le système de défense de l’organisme
  • Augmenter la mémoire et les facultés de communiquer à l’orale
  • Réduire l’épuisement physique et psychologique chez l’Homme
  • Réduire la libération du cortisol sérique, connu pour fragiliser l’état moral

Les impacts positifs des asanas sur la santé

Les postures de yoga jouent également un rôle capital dans la santé et le bien-être. Les résultats des études scientifiques indiquent qu’elles ont tendance à favoriser l’endurance musculaire à condition de pratiquer la discipline à hauteur de deux fois par semaine. Les conséquences sur la glycémie ont également été approuvées grâce à une réduction de l’insuline. Plus le yoga est pratiqué durablement dans le temps, plus les résultats sont efficients.

Les scientifiques qui ont procédé à des analyses approfondies du yoga ont également constaté ses bienfaits sur le système cardio-vasculaire : réduction de la pression artérielle et du pouls cardiaque, diminution de la masse corporelle. Pour obtenir ces résultats, les auteurs ont réalisé des expérimentations sur des sujets souffrant d’hypertension. Les étudiants qui réalisent du yoga sont également enclins à obtenir des résultats plus performants à l’école grâce à une meilleure maîtrise du stress et une capacité de concentration plus élevée.

D’autre part, les auteurs de cette étude scientifique indiquent que la pratique régulière de la méditation, et plus particulièrement le Surya Namaskar (salutation au soleil) favorise le système cardio-respiratoire tout en conservant un poids équilibré. La pratique de cette posture permet également de soulager les douleurs liées aux problèmes de dos. Enfin, les sujets victimes de diabète sont priés de pratiquer du yoga en raison des avantages de cette discipline sur la régulation de la glycémie.