Facebook devient payant : une offre payante à 13 euros par mois en Europe

La nouvelle pourrait intéresser tous les utilisateurs des réseaux sociaux. Facebook devient payant en Europe. Le groupe Méta va proposer l’application à 13 euros par mois. Apparemment, cette mesure figure parmi les règles pour respecter les données personnelles.

Facebook devient payant

Le Groupe Méta pourrait bien changer de stratégie dans les prochains mois. Il se murmure que Mark Zuckerberg est contraint de se conformer au règlement européen sur les marchés numériques (DMA). Cette décision pourrait faire payer pour bloquer la collecte des données personnelles.

Par conséquent, Facebook ou Instagram deviendrait probablement payant et il n’y aura plus de publicité. Le montant serait de 10 euros par mois sur ordinateur et 13 euros pour un compte sur mobile.

Ce serait donc la fin d’un Facebook gratuit ? En tout cas, l’accès au Web gratuit n’est qu’un mythe. On vous explique.

La fin de la gratuité du Web

Dans une interview, Karine Berthelot-Guiet, professeure en sciences de l’information et de la communication au Celsa-Sorbone Université s’est penchée sur la gratuité de Web. Elle a confirmé qu’accéder à internet n’est pas tout à fait gratuit. En effet, avant de surfer, on a besoin de matériel. Que ce soit un ordinateur ou un smartphone. De surcroît, il faut également payer un forfait. Certaines personnes doivent dépenser quelques euros dans un cybercafé pour pouvoir y accéder.

D’autant plus qu’un wifi gratuit n’est accessible qu’à des conditions de consommation comme dans un fast-food. D’ailleurs, à en croire sa confidence, ce principe a été l’objectif des fondateurs des réseaux sociaux au départ.

Pour un renforcement de la sécurité

Pourquoi pensons-nous que le Web doit être gratuit malgré son histoire payante ? Au départ, les fondateurs imaginaient un Web ouvert pour tous. Cependant, l’arrivée des médias a introduit la gratuité avec de la publicité.

En 2016, la protection des données a changé la donne. Certains sites ont introduit des abonnements payants ou des cookies. Les utilisateurs ont compris que le Web n’était pas vraiment gratuit. Les réseaux sociaux utilisent nos données pour afficher du contenu, mais ils évoluent vers des modèles éditoriaux.

Enfin, rendre les réseaux sociaux payants pourrait dissuader les harceleurs et renforcer la sécurité.