Exonération de la taxe foncière en 2023, comment savoir si vous y avez droit?

En ce moment, il existe des possibilités d’exonération de la taxe foncière 2023. Cette opportunité s’adresse surtout aux seniors à faibles revenus et aux investisseurs écoresponsable. A travers cet article, nous allons partager plus ce détail sur le sujet.

Exonération de la taxe foncière, un avantage non-négligeable

L’exonération de la taxe foncière 2023 offre des avantages significatifs aux personnes à faibles rendements et aux seniors. Si vous percevez l’ASPA ou l’ASI, vous êtes exemptés de cette taxe pour votre résidence principale. Si vous avez dépassé les 75 ans au 1er janvier 2023, vous êtes également exclus de cette dernière. Cependant, votre Revenu Fiscal de Référence (RFR) ne doit pas dépasser certaines limites. Le plafond est notamment fixé à 11 885 € pour une fraction en métropole, 15 059 € pour une part et demie, et 18 233 € pour deux quantités.

Par ailleurs, ceux qui étaient exemptés en 2014 et avec un RFR de 2022 qui n’excède pas 15,057 € pour une part et avec 3,174 € par demi-part supplémentaire peuvent se réjouir davantage. En effet, ils continueront à bénéficier de cette exonération pour cette année 2023 pour leur résidence principale en capitale. Cette stabilité fiscale est une bonne nouvelle pour ceux qui en ont déjà profité.

Economiser en investissant dans l’écologie énergétique

Si vous avez dépensé plus de 10 000 € TTC pour des équipements d’économie d’énergie dans un logement construit avant 1989, vous pouvez prétendre à l’exonération de la taxe foncière. Les travaux éligibles comprennent l’isolation thermique et l’utilisation d’énergies renouvelables. Pour les appartements neufs achevés après le 1er janvier 2009, un dispositif similaire est disponible. Toutefois, il est conseillé de ne pas oublier de déposer une déclaration avec les justificatifs. Ces derniers doivent être amenés auprès de votre centre des finances publiques après les réparations.

En outre, il faut garder à l’esprit que même si vous profitez de l’exonération de la taxe foncière, l’impôt d’enlèvement des ordures ménagères reste à votre charge. D’ailleurs, il est important d’être toujours responsable côté fiscal. En ce qui concerne l’Outre-mer, les résidents bénéficient de conditions d’exemption plus généreuse, avec des plafonds de RFR plus élevés qu’en métropole. Ainsi, il serait judicieux de vérifier si ces avantages fiscaux sont applicables dans votre région.