Elle gagne 28 000 euros par mois pour trouver un prénom de bébé

Pour gagner sa vie, une femme est payée 28 000 euros par mois. Sa mission est de trouver un prénom de bébé. Son métier s’appelle nommeuse professionnelle. Les détails de ce job de rêve dans les prochaines lignes.

Les prénoms les plus prisés en 2022

Chaque année, l’Insee établit un classement concernant le nombre de naissances en France. Dans les détails, il y a 4 889 garçons et 3 420 filles nés en 2022. Parmi les prénoms les plus donnés aux filles, il y a Jade, Louise, Ambre, Alba et Emma. La liste continue avec Rose, Alice, Romy, Anna et Lina. C’est la liste des prénoms pour filles qui ont conquis les nouveaux parents l’année dernière.

Pour les garçons, dans le top 5, on retrouve Gabriel, Léo, Raphaël, Maël et Louis. Par ailleurs, pour la suite de classement, on retrouve Noah, Jules, Arthur, Adam et Lucas.

Le résultat de l’enquête de l’Insee sur la natalité en 2022

Afin d’établir ce classement des prénoms de bébé les plus prisés de 2022, l’enquête de l’Insee a également permis de révéler le niveau de naissance en France. Le résultat a démontré qu’il était le plus bas depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

De plus, l’étude a également permis de démontrer l’évolution des naissances en dix ans. En clair, l’organisation a indiqué que le nombre de femmes de plus de 40 ans qui a accouché a connu une augmentation l’année dernière.

Dans les détails, l’Insee a recensé 726 000 bébés nés en France. Soit une baisse de 2,2 % par rapport en 2021. En effet, 742 000 bébés sont nés il y a deux ans.

Elle gagne 28 000 euros par mois pour trouver un prénom de bébé

Donner naissance à un bébé est le plus grand bonheur du monde. Depuis le premier mois de grossesse, les parents se préparent à leur venue. Outre les matériels nécessaires, ils doivent également chercher un prénom pour leur bébé. Parfois, cette mission semble très difficile.

Dans ce sens, pour alléger leur tâche, les futurs parents peuvent faire appel à une nommeuse professionnelle. Il a pour rôle de trouver le prénom idéal pour le bébé de ses clients. En effet, il s’agit d’une nouvelle profession dont nombreuses créatrices de contenus sur les réseaux sociaux ont mis en lumière.

Par ailleurs, aux États-Unis, ce métier appelé Baby Namers est déjà populaire. Ainsi, il est très lucratif. Pour le faire, elles présentent à ses clients un questionnaire afin de déterminer le prénom qui aille le mieux à leur bébé.

Parmi les plus populaires des nommeuses professionnelles, la plus populaire se nomme Taylor Humphrey. Elle facture sa prestation pour 330 euros avec une liste de 15 prénoms. De surcroît, elle propose la création d’un livre ou d’une vidéo sur le prénom de l’enfant. Cette fois, la facture peut s’élever de 1 400 à 28 000 euros.