Select Page

En Europe, la chasse aux lanceurs d’alerte

En Europe, la chasse aux lanceurs d’alerte

En 2015, l’affaire des SwissLeaks révélait un vaste système de fraude fiscale à l’échelle internationale. Hervé Falciani, le lanceur d’alerte à l’origine du scandale, a été arrêté hier en Espagne, à la demande de la Suisse. Son passeport a été saisi, et il est interdit de quitter le territoire espagnol, avec obligation de se présenter une fois par semaine au tribunal.

Condamné en 2015 à cinq ans de prison ferme pour « espionnage économique » par le Tribunal pénal fédéral suisse, l’ancien employé de HSBC séjourne régulièrement en Espagne, où la violation du secret bancaire n’est pas considérée comme un délit. La justice espagnole, avec qui Hervé Falciani a collaboré, avait refusé son extradition dans le passé. Il est aujourd’hui à nouveau menacé.

L’homme avait récupéré plusieurs milliers de documents bancaires, révélant notamment des comptes non-déclarés et des évadés fiscaux dans le monde entier : plus de 79 000 personnes et plus de 127 000 comptes avaient ainsi été identifiés.
Un chiffre vertigineux est alors révélé : entre 2006 et 2007, 180,6 milliards d’euros ont été dissimulés au FISC avec l’aide de la banque HSBC. Plus de 5 milliards d’euros concernent les clients français.

Cette arrestation a lieu le lendemain de l’adoption de la loi pour « le secret des affaires » à l’Assemblée Nationale française. Cette loi, sensée notamment protéger les entreprises contre l’espionnage économique, est violemment dénoncée par l’opposition. Une tribune publiée dans Le Monde par un collectif de journalistes, de syndicats et d’associations, parle notamment d’une « directive élaborée par les lobbies des multinationales et des banques d’affaires », et d’une « remise en cause des libertés fondamentales » contre « l’intérêt général et le droit des citoyens à l’information ».

Sale temps, donc, pour les lanceurs d’alerte.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Devenez Socio

Restez connectés au Média

Les Tweets du Média