Dany Boon est suspecté de fraude fiscale, de nouvelles révélations sur l’affaire de son yacht

Actuellement le célèbre acteur français, Dany Boon est suspecté de fraude fiscale. En ce sens, de nouvelles informations surgissent, suggérant qu’il aurait acheté un yacht de 21 mètres à 3,5 millions d’euros via une société offshore.

La méthode de l’acteur pour obtenir son bien

Dany Boon, célèbre pour son film « Bienvenue chez les Ch’tis, » est suspecté de fraude fiscale. Il a ainsi pu contourner les autorités fiscales françaises pour l’achat de son yacht en 2021. Dans ce sens, une société offshore établie à Antigua-et-Barbuda aurait orchestré l’opération. C’est une juridiction fiscale jugée comme non coopérative par l’Union européenne. Cette manœuvre aurait permis à Boon d’économiser 700 000 euros de TVA française.

Le Canard enchaîné a rapporté que le yacht mesure 21 mètres de long. Il est acquis pour la somme considérable de 3,5 millions d’euros. La transaction aurait été rendue possible grâce à une société offshore domiciliée sur une île des Caraïbes. Cette instance se répertorie comme une « juridiction fiscale non coopérative » par l’Union européenne. En effet, cela signifie qu’elle ne collabore pas pleinement dans les enquêtes fiscales internationales. D’ailleurs, la manœuvre de Dany Boon lui aurait permis d’économiser un montant important de 700 000 euros en TVA française, soulevant ainsi des questions sur l’éthique de ses pratiques financières.

Dany Boon est suspecté de fraude fiscale avec la méthode d’acquisition de son yacht

Le comédien et réalisateur, résidant à Bruxelles, est maintenant confronté à un dilemme. S’il ne sort pas le yacht immédiatement de l’Union européenne, il risque des pénalités sévères. D’un autre côté, le bateau peut être également immobilisé lors de contrôles douaniers en eaux européennes. Selon les révélations du Canard enchaîné, Dany Boon suspecté de fraude fiscale aurait décidé de placer son yacht en vente le 18 septembre. Ce geste a attiré l’attention, car l’acteur a précisé que les taxes liées à l’achat n’ont pas été réglées. De plus, le pavillon d’Antigua n’a pas été renouvelé, ce qui soulève des questions quant à la légalité de la situation.

Ce qui est encore plus intrigant, c’est le prix auquel le yacht est mis au marché. Pour une somme de 2 150 000 euros, soit une réduction de 1 350 000 euros par rapport au coût d’achat initial. Cette vente à perte a alimenté les soupçons d’une tentative de Dany Boon d’étouffer l’affaire en se débarrassant rapidement du bien. Ainsi, il espère peut-être échapper à une enquête fiscale plus approfondie.