Select Page

Les albums du Père Castor consacrés par l’UNESCO

Les albums du Père Castor consacrés par l’UNESCO

Et oui « poule rousse », « Michka » et « Roule Galette », ces petits livres souples qui accompagnent l’endormissement et l’éveil de milliers d’enfants sur des générations font désormais partie de la « Mémoire du monde » de l’Unesco.

Ces albums et plus encore, l’ensemble des archives du Père Castor de 1931 à 1967. On y trouve toute l’histoire de la conception, fabrication, dessins, diffusion de cette collection fondée par Paul Faucher pour les éditions Flammarion. Paul Faucher était un adepte de l’Education nouvelle. Pour l’organisation de l’ONU pour l’éducation, la science et la culture, ses ouvrages ont « rendu efficients et accessibles au plus grand nombre les acquis théoriques des pédagogues du mouvement de l’éducation nouvelle ».

Racontez vite à vos enfants l’amitié entre Tourterelle et Poule Rousse. Le Père Castor rejoint aux Césars de l’Unesco la Déclaration des droits de l’homme ou encore « Metropolis » de Fritz Lang.

Crédits : ccJean-Pierre Dalbéra / Flickr

1 Comment

  1. Jean-Paul B.

    Le père Castor dont les descendants sont condamnés à construire au second tour un barrage contre le « fascisme » mais le plus souvent avec du bois pourri issu du néo-libéralisme!
    Donc je crains que ce barrage ne résiste plus très longtemps car, à l’insu(?) des petits castors, il ne sert qu’à protéger que les intérêts de l’oligarchie (dans nos bottes) et pas les leurs et je prends le pari qu’un jour ou l’autre, les bernés (volontaires?) s’en rendront compte…

    Réponse Signaler un abus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !