Select Page

Décès du violoniste Didier Lockwood

Décès du violoniste Didier Lockwood

Violoniste éclectique et engagé, Didier Lockwood est décédé ce dimanche 18 février. Il avait 62 ans.

Né d’une famille musicienne et inspiré par la musique classique, c’est bien par le jazz que Didier Lockwood s’est révélé dès 17 ans. Connu aujourd’hui pour ses passages remarqués auprès du groupes de jazz-rock Magma, il a également joué avec les plus grands noms du jazz. Dave Brubeck, Miles Davis, Herbie Hancock, les frères Marsalis, entre autres, composent son CV. Compositeur et improvisateur de génie, il est rapidement devenu un incontournable de la scène musicale. Du classique au jazz, en passant par la fusion et le rock, Didier Lockwood était un éclectique pur.

C’est un parcours riche d’inspirations et d’influences diverses qui déterminait son engagement en faveur d’une réforme profonde de l’éducation musicale. Fondateur d’une école d’enseignement et d’improvisation en 2001, il avait également remis un rapport en 2016, au ministre de la Culture, sur l’apprentissage. Il y déplorait le formatage induit par la technologie moderne. Il prônait également « moins de solfège » et « plus d’oralité ». Plus qu’un violoniste, c’est un véritable ambassadeur de la musique et des arts « à la française » qui s’est tu hier. Ainsi Miles Davis disait : « La véritable musique est le silence ».

Crédits (cc)Tomas Forgac / Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !