Contrôle technique des 2 roues : une obligation dans quelques mois

Le contrôle technique des 2 roues va devenir indispensable d’ici quelque mois. D’ailleurs, depuis quelque temps, l’État a apporté des précisions sur la mise en place d’une réglementation.

Le contrôle technique des 2 roues obligatoire

Les motards se sont manifestés suite à l’idée d’instaurer un contrôle technique des 2 roues, il y a quelques années. Le gouvernement avait tardé la mise en application de cette mesure. Actuellement, il passe à la vitesse supérieur. Par ailleurs, les propriétaires des motos de 50 cm³ et de catégorie L sont concernés.

Le journal officiel du mardi 24 octobre 2023 a confirmé la décision concernant cette nouvelle mesure. Ainsi, 4 millions de Français devront s’habituer à appliquer cette nouvelle réglementation. Le ministre délégué au Transport, Clément Beaune, a dévoilé que l’application de cette mesure débutera à compter du 15 avril 2024. Les motards devront effectuer un contrôle technique de leurs 2 roues. Pour s’y conformer, ils vont s’acquitter de 50 euros.

Toutefois, le gouvernement souhaite le repartir sur plusieurs années. Selon l’arrêté, les véhicules anciens auront les premiers accès pour passer au contrôle. Il envisage également une mise en place d’un contrôle plus commode que celui des automobiles.

La date de la mise en place de cette nouvelle règlementation

Le journal Internaute dévoile que les 136 points de contrôles effectués sur les autos depuis le mois de mai vont être fractionnées en 4. Cette inspection vise particulièrement les scooters, les motos et les quadricycles. Le contrôle consiste à vérifier la sécurité, la nuisance sonore ainsi que la pollution atmosphérique.

Pour les motos numérotées depuis l’année 2017 au fin 2019, la visite technique devra s’effectuer dans un centre agréé en 2025. Tandis que pour ceux qui sont numérotés depuis l’année 2020 au fin 2021, le contrôle technique devra se tenir dans un centre agréé en 2026. Pour les autres numérotées depuis l’année 2022 au 15 avril 2024, la visite technique devra s’effectuer dans un délai de six mois avant leur quatrième anniversaire.

Il est certain que la mise en place de contrôle technique des 2 roues ne fait nullement l’unanimité. Mais les motards devront s’habituer à cette nouvelle réglementation même s’ils contestent cette loi.