Compteur Linky : un retraité sanctionné pour avoir refusé l’installation du compteur intelligent, il est privé d’électricité

Bien que l’installation du compteur Linky ne soit pas obligatoire, des sanctions peuvent pleuvoir. C’est le cas de ce retraité qui a refusé son installation. Il se retrouve privé d’électricité.

Compteur Linky : une installation obligatoire ?

C’est certain, jusqu’à présent, aucune loi n’annonce que l’installation obligatoire d’un compteur Linky. D’ailleurs, plusieurs personnes refusent de l’installer pour diverses raisons. Certains appréhendent la hausse des factures. D’autres soulignent une privation des libertés en raison de la désactivation du signal envoyé aux ballons d’eau chaude. Il y en a également qui craignent pour leur santé en raison des ondes émises par le compteur intelligent.

Cependant, parmi les réfractaires, nombreux font face à des sanctions. C’est d’ailleurs dans ce contexte qu’un couple breton était contraint d’installer le compteur Linky chez eux. En effet, le père de famille a expliqué que ce compteur d’Enedis puise dans leurs ressources. Un autre couple en Moselle avait été également obligé de l’installer. Lorraine et Damien ont reçu une sanction pour avoir refusé son installation.

Un retraité sanctionné pour avoir refusé l’installation du compteur intelligent

Certes l’installation d’un compteur Linky n’est pas obligatoire, mais cela peut se terminer par des sanctions. En effet, outre ces deux couples, un retraité s’est confronté à une situation délicate. Son refus a fini par le faire priver d’électricité dans sa maison située en Saône-et-Loire.

Depuis deux semaines, il vit sans électricité. Cette situation est pour lui difficile à vivre. Il a par la suite demandé un nouveau boîtier à Enedis. Mais, il a précisé qu’il ne souhaite pas recevoir un compteur Linky. Apparemment, Enedis n’a pas pris en compte sa demande. En ne souhaitant pas installer le compteur intelligent, le fournisseur d’énergie a coupé le courant.

Faute d’électricité, il est dans l’obligation d’utiliser une lampe frontale pour se déplacer. Il recharge son téléphone et ses batteries pour la lampe chez des amis. Pire encore. De surcroît, Philippe souffre de plusieurs maladies notamment d’une affection de longue durée. Le retraité a également de difficultés respiratoires sévères depuis une dizaine d’années. Cependant, la situation ne fait qu’aggraver son cas. « Je suis à bout. J’ai perdu 6 kg en 15 jours, je ne dors plus. Je suis en difficulté respiratoire constante. », a-t-il avoué.