Changements du mois d’août pour vos finances : prix de l’électricité, allocation de rentrée scolaire, déclaration de biens immobiliers….

Quelques changements s’opéreront le mois d’août pour vos finances. À savoir, le prix de l’électricité, l’allocation de rentrée scolaire, la date butoir de la déclaration de biens immobiliers, la fin du ticket de caisse… Les détails de ces nouveautés qui vont entrer en vigueur dès le 1ᵉʳ août dans les prochaines lignes.

Changements du mois d’août : hausse du prix de l’électricité

Mauvaise nouvelle pour les Français. L’électricité va encore connaître une hausse. Cette fois, elle est de 10 % du tarif réglementé. Ce qui fait une hausse de 160 euros en moyenne pour atteindre un montant de la facture de 1 640 euros par foyer.

Les spécialistes expliquent que cette hausse vient aux coûts de la production, à la distribution et au transport qui ont également connu une augmentation. Toutefois, cette hausse entrera dans une démarche de réduction des dépenses publiques du gouvernement. De plus, le bouclier tarifaire va également disparaitre en août.

La fin des tickets de caisse

Après deux reports, la fin des tickets de caisse va enfin prendre effet ce 1ᵉʳ août 2023. Désormais, ce justificatif d’achat ne serait plus délivré automatiquement. Toutefois, il sera disponible à la demande si le client le souhaite. Cette décision a surtout pour objectif de réduire le taux de gaspillage, suivant la loi relative de lutte contre le gaspillage de février 2020.

Versement de l’allocation de rentrée scolaire

Près de 3 millions de foyers vont recevoir l’aide financière pour soutenir les Français pour les dépenses scolaires. En effet, le versement de l’ARS se fera dès le 1ᵉʳ août dans les départements de Mayotte et de la Réunion. Par contre, pour les autres, ils devront attendre le 16 août tels que les familles de la Métropole et des départements d’outre-mer.

Changements du mois d’août : le taux du LEP maintenu à 6 %

Les épargnants ayant souscrit au Livret d’Épargne Populaire (LEP) comptent dans les 300 000. Malgré les variations d’inflation, son taux est resté stable à 6 %, offrant un rendement attractif aux épargnants. À partir du 1ᵉʳ octobre, le LEP subira une revalorisation. Donc, cela permet aux épargnants de placer jusqu’à 10 000 euros. À noter que le plafond correspond à 7 700 euros actuellement. Cette augmentation offre de nouvelles opportunités pour faire fructifier leur argent avec des avantages fiscaux favorables.

La date butoir de la déclaration de biens immobiliers

La date limite pour la déclaration des biens immobiliers des propriétaires a été repoussée du 30 juin au 31 juillet. Cette déclaration est nécessaire pour déterminer les biens soumis à la taxe d’habitation sur les résidences secondaires ou à la taxe sur les logements vacants. Les propriétaires ont la possibilité de faire leur déclaration en ligne sur le site des impôts ou en se rendant à la maison France Services la plus proche.