CAF : n’oubliez surtout pas de réclamer cette prime de 330 euros par mois ! Voici les modalités d’accès…

Pour aider les Français disposant d’un revenu modeste à faire face à l’inflation, la CAF a prévu d’innombrables aides sociales dont cette prime de 330 euros par mois. Mais quelles sont les conditions d’accès ? 

25% des allocataires du RSA (Revenu de solidarité active) omettent chaque mois de réclamer cette précieuse aide de 330 euros. Pourquoi autant de négligence ? Et quelles sont les démarches à suivre pour profiter de cette prime ?

RSA : un taux de non-recours particulièrement élevé

Malgré le contexte de forte inflation qui touche actuellement le pays, le taux de non-recours lié à la demande de certaines prestations sociales de la CAF demeure élevé. Selon la DREES, ce taux est parfois chiffré à 30% sur certaines primes. C’est notamment le cas du RSA. En effet, il y a aurait chaque mois plus de 600 000 bénéficiaires qui omettent de réclamer leurs droits chaque mois en France. A titre de rappel, cette prime de 330 euros est dédiée aux familles qui vivent dans la précarité. 

Comment réclamer cette aide mensuelle ?

Le RSA est réservé aux allocataires de plus de 25 ans qui résident en France. Il en va de même pour les ressortissants étrangers dont les papiers sont en règle (droit de séjour de 5 ans et plus). Le plafond de revenus entre également parmi les conditions d’éligibilité au RSA. A titre informatif, il n’existe aucune restriction d’âge concernant les femmes enceintes et les allocataires ayant des enfants à charge.

Pour ceux qui ont moins de 25 ans, il est possible de toucher le RSA à condition d’avoir été actif au cours des 3 dernières années. Pour mieux connaître votre éligibilité à cette aide, vous pouvez vous servir du simulateur en ligne disponible sur le site officiel de la CAF. Au début de ce mois, le RSA a fait l’objet d’une revalorisation de 5,6% en comparaison avec l’année précédente. Une révision qui vient contrecarrer les effets de l’inflation, fragilisant les allocataires au revenu modeste en ces temps de crise.