Select Page

Author: serge-faubert

Le chanoine Macron reconnaît les religions en catimini

À la faveur d’un projet de loi sur les relations des Français avec leur administration, le gouvernement entend exonérer le lobbying des cultes de toute obligation de transparence. Quitte à reconnaître les associations religieuses au mépris de la loi de 1905. Le calendrier est parfois taquin. Au moment même où Emmanuel Macron sera intronisé Chanoine du Latran par le Pape, à Rome, les députés devront dire si les religions sont des lobbies comme les autres – ce qui est pour l’instant le cas depuis une loi de 2013. Dissimulée dans un article du projet de loi « renforçant l’efficacité de...

Read More

Collomb prépare-t-il le retour de la loi anticasseurs ?

En exigeant que les organisateurs des manifestations syndicales fassent le travail de la police, le ministre de l’Intérieur tente de réactiver le principe de la responsabilité collective des manifestants dans les débordements. Que penser d’un ministre de l’Intérieur qui ignorerait la loi ? Que penser d’un ministre de l’Intérieur qui appellerait à violer cette même loi par une stupéfiante méconnaissance des textes ? Ce ministre, c’est Gérard Collomb qui, au soir des manifestations de la Marée populaire a cru bon de prononcer cette ineptie : « Ce qui est très étonnant, c’est que des black blocks puissent intervenir au milieu d’une foule qui...

Read More

Tiens, les casseurs ne sont pas venus

Alors qu’on annonçait des violences encore plus graves que celles du premier mai, la Fête à Macron s’est déroulée sans incident notable. Les encagoulés du cortège de tête n’ont pas fait le déplacement. Explication. Les Black blocs ont donc brillé par leur absence lors de La fête à Macron, la manifestation organisée à Paris le 5 mai à l’appel du député François Ruffin. Si l’on excepte la vingtaine d’énergumènes qui s’en sont pris aux véhicules de diffusion des médias (France télévisions et surtout France Inter) provoquant ainsi l’intervention d’une compagnie de sécurisation et d’intervention, aucun incident ne fut à...

Read More

Macron : Entre déni du réel et politique de la matraque

Il n’y a donc pas de mouvement social pour notre président. Ou si peu. Invité du 13 heures de TF1, le petit-fils de cheminot amiénois ne s’est pas attardé sur les conflits en cours. Il a préféré vanter son action, servi par un journaliste aussi réputé pour son impertinence que connu pour ses penchants révolutionnaires. En lieu et place d’un commentaire présidentiel sur les revendications, nous nous vîmes gratifiés d’un véritable protocole compassionnel : « Je n’ai pas de mépris, ce ne sont pas des privilégiés » a ainsi concédé Emmanuel Macron à propos des cheminots. Le personnel hospitalier a eu droit à...

Read More

Le round où tout peut basculer

Serge Faubert propose une analyse lyrique des enjeux du mouvement social, qui pourrait prendre une ampleur inédite depuis 1995. Nous sommes à ce moment étrange où tout peut basculer. Comme dans ces matches de boxe où, à la troisième reprise, le challenger, jusqu’ici submergé par les coups du champion, découvre qu’il est capable de résister jusqu’au terme du combat, voire de l’emporter. Tandis que le champion en question, celui qui ne cesse de décocher ses directs, crochets et uppercuts commence à douter de sa victoire. Malgré sa technique et bien qu’il conserve les faveurs des pronostiqueurs. Oui, vraiment, rien...

Read More
  • 1
  • 2

Devenez Socio

Restez connectés au Média

Les Tweets du Média