Auteur : Clément Caudron

Pour un Frexit de fait, écologique et social

« Le Frexit, en soi, n’est évidemment pas un projet politique : il est une condition – nécessaire mais non suffisante – à la mise en place d’un tel projet ». Sceptique vis-à-vis du Frexit dur porté par l’UPR, sans illusions envers la gauche eurobéate qui propose depuis des années de « changer l’Europe », Clément Caudron, membre du collectif « Chapitre 2 » et coauteur de l’ouvrage « La gauche à l’épreuve de l’Union Européenne », propose ici une stratégie : la désobéissance aux traités, synonyme selon lui d’un Frexit de fait.

Read More

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest