Select Page

Author: alexis-poulin

Privatisation des gares : la casse a commencé !

Voilà annoncé en fanfare aujourd’hui la privatisation de la gare du Nord avec le groupe Auchan comme actionnaire majoritaire et un droit d’exploitation de 46 ans. « Une gare, c’est un lieu où on croise les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien, parce que c’est un lieu où on passe, parce que c’est un lieu qu’on partage », disait Emmanuel Macron dans un discours à la station F. C’est vrai, nous avons tous en commun de nous être retrouvés un jour dans une gare, côté arrivées, côté départs, mais pour certains d’entre nous, la gare c’est le...

Read More

En réponse à la tribune de Benjamin Griveaux

Dans une tribune publiée ce week-end, le porte-parole du gouvernement, ose affirmer que Macron œuvre pour « les droits de l’homme pauvre ». Alexis Poulin lui répond. Ainsi mal nommer les choses est devenu une politique Benjamin Griveaux vient de signer une tribune pour tenter de rendre intelligible aux foules anxieuses et sceptiques la pensée complexe à l’origine de la politique de classe du président. Cette tribune, comme d’autres prises de parole de la majorité, me révolte, dans une logique immuable depuis Albert Camus, pour qui : « La logique du révolté est… de s’efforcer au langage clair pour ne pas épaissir le...

Read More

La nouvelle guerre froide de l’information

Proprement hallucinant, le discours de clôture de Jean-Yves Le Drian lors de la conférence d’hier sur la désinformation… Après avoir listé les dangers immédiats : Google et Facebook, il attaque directement les méthodes des russes, héritées du KGB, faisant référence à un discours de 2013 du chef d’État-major des armées russes, décrivant les « actions informationnelles » comme un instrument possible dans la palette des moyens d’intervention extérieure. Nommer l’ennemi et ses méthodes crapuleuses, sans rappeler une seconde que l’OTAN a utilisé les services de SCL, maison mère de Cambridge Analytica, pour former ses cadres à l’infowar et aux opérations...

Read More

Ready Player One, L’adieu au cinéma de Steven Spielberg

Ah, les longs week-end où l’on emmène les ados au cinéma voir les derniers Blockbusters, un peu heureux de retrouver aussi un cinéaste de son enfance, qui laisse pour Pâques un film « Easter Egg » sur la pop culture. Regarder Ready Player One, le dernier film de Steven Spielberg, adaptation du roman d’Ernest Cline, est à la fois une joie et une souffrance. Une joie car c’est un film plein de références pop jouissives et espiègles, qui en fait trop et juste assez sur l’imaginaire de la quête et une souffrance, car ce n’est plus du cinéma, mais un gigantesque...

Read More

Devenez Socio

Restez connectés au Média

Les Tweets du Média