Augmentation de l’AAH, 350 euros de plus à partir du mois d’octobre 2023, qui sont éligibles et dans quelles conditions ?

Au mois d’octobre prochain, l’augmentation de l’AAH sera de 350 euros. Cette allocation destinée à des individus souffrant d’un handicap va connaître une déconjugalisation. Découvrez ce que ce terme veut réellement dire et son impact sur cette allocation.

La déconjugalisation de l’Allocation aux Adultes Handicapés

Il faut savoir que la situation maritale a toujours son impact sur le montant de toute allocation délivrée par les organismes concernés. Alors qu’est-ce que la déconjugalisation de l’AAH ? La déconjugalisation sert à individualiser le calcul de l’allocation ainsi que sa distribution pour les couples dont l’un des conjoints souffre d’handicap.

Avant octobre 2023, le montant de l’AAH est calculé en fonction du revenu mensuel du couple. Bien que cette méthode soit appliquée sur plusieurs allocations, il faut savoir qu’elle peut entraîner une baisse de la somme que le bénéficiaire perçoit.

Certaines personnes pourraient même ne pas bénéficier de cette aide. Il faut savoir que le revenu du couple est supérieur à la barrière instaurée par les organisations délivrant les aides financières.

Augmentation de l’AAH

Il faut savoir que la déconjugalisation entraînera directement une augmentation de l’AAH. A partir du 1er octobre 2023, chaque individu issu du couple profitera d’un calcul et d’une distribution individuels. Les organisations responsables ne prendront pas les revenus de l’autre conjoint en compte. Cela permettra également de faciliter l’obtention de cette allocation et plusieurs personnes pourront désormais y avoir droit.

L’AAH s’adaptera aux besoins de la personne handicapée en question. Cette mesure comblera également les inégalités de revenus, par rapport au conjoint. Les futurs bénéficiaires pourront facilement y avoir accès, avec des procédures qui n’ont pas connu plusieurs changements depuis.

350 euros de plus à partir du mois d’octobre 2023

Après avoir longuement étudié la question, le gouvernement a affirmé que les bénéficiaires de l’AAH peuvent s’attendre à plus de 350 euros de plus. Cependant, il faut savoir que la déconjugalisation ne s’applique pas à tous les allocataires.

Cela se fera au cas par cas et uniquement, si elle vous apporte un bénéfice. De ce fait, les personnes qui pourront en bénéficier peuvent réellement s’attendre à une hausse de 350 euros sur cette allocation.