Remise en forme : Top 5 des objectifs préconisés par les coachs professionnels !

Si vous faites partie de ceux qui suivent un programme spécifique de remise en forme, ces 5 objectifs réalistes devraient vous intéresser. Ils sont généralement préconisés par les coachs professionnels.

Pour vous aider à optimiser votre entraînement régulier et à mieux travailler vos muscles, nous vous invitons à opter pour l’une de ces 5 objectifs qui sont vivement conseillés par les professionnels pour ceux qui souhaitent optimiser leur programme de remise en forme.

S’entrainer durant 12 jours sur un délai de un mois

Il est important de faire preuve de régularité dans les entrainements pour profiter pleinement de résultats concluants. Il peut parfois sembler difficile de rester motiver surtout si vous aviez été inactif pendant un bon moment. A ce propos,  Mike Donavanik, créateur d’une célèbre application fitness suggère se fixer des objectifs réalisables avant de procéder aux exercices. Il propose par exemple des séances d’entrainement d’une fréquence moyenne de trois fois par semaine. Pour vous aider à compléter cet objectif, nous vous recommandons d’organiser en avance les séances de sudation. Dans votre agenda, réservez 12 dates au cours du mois prochain au cours desquelles vous allez procéder à l’entrainement. Une fois le premier mois terminé, il convient de réaliser une réévaluation avant de fixer l’objectif pour le mois suivant. Cette fois, vous pourrez passer de 12 à 16 jours d’exercices.

Courir non stop sur 1 mile durant un mois et demi

Cet objectif est parfait pour ceux qui se remettent au sport après une longue pause. Cette initiative est parfaite pour favoriser la santé cardiovasculaire, comme le rapporte Hannah Clausen, responsable de l’accompagnement sportif chez Macros Inc. L’amélioration du système cardiovasculaire permet de renforcer les os, le coeur et le système de défense naturelle de l’organisme. De nombreuses études affirment également que le fait de courir en permanence sur 1mile pendant un mois et demi diminue les risques d’AVC et de diabète (de type II). Clausen recommande de se focaliser sur les parcours courts au début de l’entrainement en misant sur 1/4 ou 1/2 mile. Il ne reste plus qu’à augmenter petit à petit la distance parcourue en veillant à noter les progrès à chaque évolution. L’objectif est de savoir combien de temps vous avez réussi à courir sans prendre votre souffle. Au lieu de se baser sur la vitesse, l’expert préconise de garder un rythme régulier. En cas de besoin supplémentaire, servez-vous des mini-objectifs mentaux à l’exemple des blocs supplémentaires jusqu’à ce que vous n’en pouviez plus de courir.

Adoptez une nouvelle séance d’entraînement chaque semaine en attendant de trouver vos aises !

Il n’est pas évident de trouver le programme qui nous plait des les premières séances d’entrainement. En attendant d’avoir trouvé celui qui vous met à l’aise, n’hésitez pas à enchainer les nouveautés chaque semaine ! Le fait de varier les séances d’exercices vous aideront également à vous surpasser grâce à de nouveaux défis visant à renforcer les muscles et les diverses compétences. A ce propos, Elizabeth Treese, membre de l »entraînement personnel certifiée NASM chez Life Time tells Health insiste sur l’importance de développer une large variété de compétences pour maximiser les résultats des entrainements.

Pour compléter cet objectif, il est recommandé de faire une liste de tous les entrainements que vous avez testé. Il peut s’agir de la marche, la méditation, le vélo, le kickboxing, le trempoline ou autres. Une fois la liste terminée, nous vous invitons à noter les horaires de chaque séance avec le lieu d’entrainement en vue des les planifier à l’avance. A ce propos, certains gymnases proposent des offres exceptionnelles pour les étudiants dans le cadre de leur première séance. Si vous préférez rester à la maison ou vous entrainer dans un endroit près de la maison, vous pouvez solliciter des groupes locaux ou procéder gratuitement à des tests disponibles sur les plateformes de fitness accessibles en ligne.

Réaliser 10 000 pas par jour durant 4 semaines

Contrairement aux autres activités faisant appel au système cardiovasculaire à l’instar de la course, la  marche à pied est parfait pour renforcer les articulations. Par ailleurs, en optant pour un rythme régulier, vous allez profiter des vertus thérapeutiques de cette activité. Parmi elles figurent la diminution du stress quotidien d’une part ; le renforcement du système de défense naturelle de l’organisme d’autre part. Dans tous les cas, acquérir l’objectif de réaliser 10 000 pas par jour pendant un mois peut relever d’un véritable parcours du combattant car il y a des jours où l’on a tout simplement la flemme de marcher. A ce propos, les experts préconisent de se concentrer sur une moyenne mensuelle.

Comme les pas quotidiens vont varier suivant les jours de la semaine, M.Clausen préconise de planier les balades plusieurs semaines à l’avance, le weekend par exemple. Il en va de même lorsque vous êtes en congé ou lorsque vos activités professionnelles vous prennent moins de votre temps. N’hésitez pas non plus à réserver une paire de chaussures dans votre sac, au bureau ou dans la voiture pour vos séances de marche inopinées. Vous pourrez par exemple vous en servir lors des pauses déjeuners. Vous pouvez également utiliser des applications pour vous aider à réaliser un suivi de vos pas quotidiens. Certaines versions plus sophistiquées proposent des fonctionnalités plus intéressantes (fréquence cardiaque, battement par pouls…).

Réaliser des pompes chaque jour pendant 4 à 6 semaines

L’expert en nutrition, Becky Miner estime que les pompes restent l’alternative la plus simple et pratique pour travailler le haut du corps. Ce mouvement traditionel sollicite les muscles au niveau des épaules, des abdos ou encore de la poitrine. De plus, il n’y a pas besoin d’un outil particulier pour pouvoir réaliser des pompes. Vous pouvez vous entrainer à n’importe quelle heure, dans n’importe quel lieu ! Il suffit simplement de vous fixer des objectifs précis sur le nombre de pompes à réaliser sur un délai d’un mois. Vous pouvez les réaliser ave ou sans genou. Si vous n’êtes pas à l’aise avec les pompes sur les orteils, vous pouvez opter pour l’une de ces déclinaisons pour les novices :

  • Réaliser des pompes inclinées contre un support (chaise, table…). L’objectif est de se placer de niveau différent au sol, dans quel cas, l’exercice sera plus compliqué
  • Opter pour les pompes à genoux : à la manière d’un push-up normal, les genoux sont installés par terre suivant un angle de 45°
  • Miser sur les combos push-ups : si les pompes à genoux vous semblent relever d’un jeu d’enfant et que vous avez du mal à faire des pompes traditionnelles, commencez par opter pour la gesture classique. Descendez progressivement au sol avant de remonter.