Fitness : 10 aliments à privilégier pour renforcer les muscles et l’endurance

Il est essentiel de s’alimenter comme il faut pour pouvoir renforcer les muscles et l’endurance au cours des séances de fitness. Pour vous aider, voici notre sélection des 10 aliments à privilégier pour des résultats optimaux !

Un spécialiste en nutrition sportive a récemment livré ses recommandations sur les aliments à privilégier afin d’optimiser les performances sportives et renforcer les muscles au cours des entrainements. Voici le top 10 des aliments qu’il conseille !

Du jus de betterave pour rester motiver durant l’entrainement

Selon de nombreuses études scientifiques, les betteraves sont très efficaces dans le regain d’énergie au même titre que la caféine. Des recherches datant de 2017 ont permis de démontrer que la consommation du jus de ce légume contribuait à améliorer la santé cardiovasculaire et à renforcer le système respiratoire. Notre coach professionnel recommande ainsi d’investir dans un extracteur de jus pour améliorer les résultats de vos exercices. Vous pouvez également acheter du jus de betterave en bouteille disponible sur le supermarché. Il est également possible d’opter pour un smoothie aux betteraves avant de s’entrainer.

Des myrtilles pour combattre l’inflammation

Les scientifiques ont également découvert que les myrtilles contribuaient à améliorer les performances sportives grâce à leur richesse en fibres, en vitamines et divers nutriments qui contribuent à lutter contre les inflammations. Dans une étude partagée en 2018, on apprend que les sportifs qui consomment ces délicieux fruits ont tendance à récupérer plus vite à l’issue de l’entrainement tout en profitant d’un corps en bonne santé.

De plus, les myrtilles aident à rallonger le temps d’entrainement et la consommation d’oxygène maximale des sportifs. Ces-derniers affichent également une réduction significative des marqueurs inflammatoires. Les experts préconisent les myrtilles séchées avant de procéder à l’entrainement. Vous pouvez également les déguster avec des yaourts pour profiter de toutes ces vertus.

Soulager la douleur grâce aux cerises acidulées

De nombreuses études menées sur les cerises adulées ont permis de démontrer qu’elles exercent une influence positive sur les muscles en limitant les douleurs musculaires post entrainement. De plus, ces fruits sont parfaits pour lutter contre le stress oxydatif à l’origine de nombreuses maladies chroniques. Le coach sportif propose de les déguster sous forme de jus ou en poudre pour améliorer l’endurance durant les entrainements. Ces fruits sont disponibles à la fin de l’été. Vous pouvez néanmoins trouver toute l’année des cerises congelées en grandes surfaces.

Réduire la pression en prenant du chocolat noir

Le chocolat noir est connu pour son abondance en flavonoïdes. Ces substances sont parfaites pour protéger l’organisme durant l’entrainement. Selon une étude datant de 2018, les athlètes qui prennent du chocolat noir (teneur en cacao supérieur à 85%) présentent moins de risque de développer des dégâts musculaires à l’issue des pratiques sportives.

N’hésitez donc pas à vous faire plaisir au quotidien avec des carrés de chocolat noir avant de vous mettre au sport ! Pour les plus gourmands, il est possible de faire fondre le chocolat noir et de verser le tout sur des fruits frais. De même, vous pouvez prendre des smoothies au chocolat noir ou accompagner le chocolat avec vos flocons d’avoine. Tout dépend de vos préférences !

Les pouvoirs magiques du café et du miel sur l’endurance

Le café figure aujourd’hui parmi les boissons les plus prisées dans les quatre coins du globe. Selon les chercheurs scientifiques, la caféine contribue activement à optimiser les performances sportives. Celle-ci agit en déclenchant la resynthèse du glycogène musculaire, une fois au contact de l’organisme, même après des séances d’entrainement physique intenses. Si vous souhaitez renforcer la masse musculaire, n’hésitez donc pas à prendre une tasse de café chaud ou froid avant l’entrainement.

D’autre part, le miel influence positivement les performances sportives. Pour ce faire, il agit comme les glucides en boostant l’énergie naturel. Boire du thé avec du miel après l’entrainement permet ainsi de récupérer plus vite et de se sentir moins épuisé. De plus, le miel est connu pour accroitre le taux de glucose contenu dans le sang. En raison de sa pureté, le gouvernement suggère de miser sur le miel bio que vous pouvez manger avec des flocons d’avoine pour le goûter.

Prévenir l’épuisement musculaire grâce aux protéines de pois

En raison de leur abondance en acides aminés, les protéines de pois aident à lutter contre l’épuisement musculaire résultant de l’entrainement. Cet aliment sert ainsi de protéine végétale complète contribuant à renforcer le métabolisme du corps humain. L’arginine contenu à l’intérieur aide également à soutenir le système de défense naturelle. Enfin, la lysine accélère l’absorption du calcium en vue de renforcer les os. Il suffit d’ajouter sa poudre dans du smoothie avec du lai d’amande par exemple. Selon la saison, vous pouvez ajouter des fruits comme des baies ou des cerises.

Améliorer la puissance musculaire avec de la grenade

La grenade est un fruit extrêmement riche en antioxydants. Selon les résultats de nombreuses recherches scientifiques, elle améliorer la capacité de mémoire et stimule le cerveau. Des études plus récentes indiquent que le jus de grenade est parfait pour profiter de muscles plus solides.

Pour aboutir à ces résultats, les auteurs ont mené des observations sur un panel composé d’haltérophiles. Il s’en est ressorti que les participants ayant pris du jus de grenade affichaient de meilleures performances en comparaison avec les autres.  La grenade est un fruit uniquement disponible en saison d’hiver. Vous pourrez néanmoins trouver des versions congelées dans les grandes surfaces pour préparer de délicieuses salades ou pour accompagner les flocons d’avoine lors du petit-déjeuner.

Les effets positifs du saumon sur les muscles

Le saumon est un aliment riche en acide gras oméga-3. C’est pourquoi, il permet de prévenir de nombreuses maladies à l’instar des AVC ou encore le diabète de type 2. Cet acide gras est également connu pour renforcer la masse musculaire. D’où l’intérêt pour les sportifs de privilégier une alimentation riche en saumon. De récentes études ont également démontré les bienfaits de l’oméga-3 sur les personnes âgées en accélérant leur vitesse de marche. Enfin, le saumon est fortement recommandé chez les athlètes pour renforcer leurs muscles au cours des entrainements. A défaut de saumons, vous pouvez opter pour d’autres sources d’acides gras oméga-3 à base d’algues.

Prévenir les douleurs musculaires en consommant des pastèques

Selon une étude parue dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry, on apprend que le jus de pastèque serait indispensable pour limiter les risques de douleurs musculaires pouvant survenir à l’issue de l’entrainement. Pour ce faire, il convient de prendre ce breuvage environ une heure avant la séance.

Des impacts que l’on doit à l’action de la citrulline. Cet acide aminé naturel contenu dans le pastèque contribue en effet à limiter l’accumulation d’acide lactique à l’origine de la fatigue musculaire. De plus, les pastèques sont connues pour renforcer le système artérielle et pour limiter contre l’hypertension artérielle.