Comment recréer des liens solides avec le sport après avoir été accro à l’exercice physique ?

Bonne nouvelle pour ceux qui rencontrent des difficultés à recréer des liens solides avec le sport à la suite d’une dépendance à l’exercice physique. Ces astuces sont faites pour vous !

Il n’est pas toujours évident de se remettre à s’entraîner après avoir été accro aux exercices physiques. Pour vous aider à retrouver le plaisir de bouger, nous vous dévoilons nos meilleurs conseils dans les prochaines lignes !

Une accoutumance qui touche plusieurs profils

Selon les statistiques officielles, l’accoutumance à l’exercice concerne environ 4% des sportifs scolaires contre 21% des personnes victimes de troubles alimentaires et 8 à 9% des adeptes du fitness. Les problèmes du comportement alimentaire sont souvent liés à des habitudes alimentaires inadaptées ou un souci d’image corporelle. Les sujets souffrant de toxicomanie sont également très exposés à ce type de problème.

Heureusement, il est possible de remédier à cette situation en faisant preuve d’endurance, de patience et surtout de motivation. Pour vous aider, nous avons dresser ci-après une dizaine d’astuces simples et pratiques afin de recréer des liens solides avec l’exercice. L’objectif étant de retrouver du plaisir à faire bouger le corps.

Sachez libérer vos sentiments !

Pour commencer, il convient de ne pas s’isoler dans ses pensées. Si vous êtes stressé à l’idée de vous entrainer ou que vous vous sentiez mal à l’aise, il est préférable d’en parler ouvertement avec une personne en qui vous avez entièrement confiance. Sachez que vous n’avez pas à vous battre tout seul dans le cadre du parcours de guérison. Vous pouvez également faire appel à un proche pour vous accompagner à la salle d’entrainement. Ce-dernier vous servira de confident pour vous aider à partager vos ressentis.

Pour que vos amis puissent vous soutenir, il est important que vous leur expliquiez ce que vous ressentez. N’hésitez pas à les tenir au courant de l’évolution de la situation. En effet, le soutien mutuel joue un rôle crucial dans ce type de traitement. Ne soyez pas complexé par le fait d’avoir besoin d’aide si vous souhaitez en finir avec la dépendance. Vous allez voir que vos efforts finiront par payer !

Si vous ressentez l’envie de vous entraîner pour de mauvaises raisons, il est préférable de vous distraire : lisez un livre, regardez un film ou sortez vous promener. Cela se produit souvent lorsqu’on a une image négative de notre apparence et qu’on préfère systématiquement manger pour compenser le tout. Dans ces cas, il va falloir trouver un autre moyen efficace de se détendre.

A titre d’illustration, vous pouvez proposer de laver les assiettes à la suite du dîner, à regarder une série sur Netflix ou à réaliser une séance de méditation pour vous relaxer. Ces activités sont d’autant plus réconfortantes qu’elles peuvent être nécessaires pour éliminer les mauvaises ondes qui vous poussent à vous exercer alors que votre corps a tout simplement besoin de prendre du repos.

Les endorphines secrétées par le cerveau d’un sujet accro à l’exercice physique déclenchent des sentiments de plaisir intense à la suite d’un entrainement. Toutefois, une ruée d’endorphine va être produite de manière extrême et fréquente si bien que le système nerveux n’arrive plus à contrôler la production de ces enzymes. Autrement dit, la descente peut être très fatigante au moment d’arrêter les exercices intenses.

Entraînez-vous avec des personnes qui vous sont chères

L’exercice n’est pas une activité qu’il faut impérativement réalisée en solo. Il peut être intéressant de s’entrainer en groupe pour renforcer la cohésion avec les personnes qui vous sont chères, vos proches et amis. Vous pouvez par exemple organiser une balade à la montagne ou participer ensemble à des séances de fitness virtuel. Ceci est parfait pour rendre le programme plus amusant tout en réduisant le stress grâce à des plaisanteries et des interactions sociales. De cette manière, vous pouvez vous faire plaisir tout en brûlant des calories.

Faites-vous plaisir

Selon les experts, il est indispensable d’opter pour un entrainement avec lequel on se sent parfaitement à l’aise. Evitez les exercices qui procurent des douleurs et qui vous rendent grincheux ! Cela ne sert à rien de s’entrainer si c’est pour passer des moments de mal-être ! N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un coach professionnel pour trouver l’exercice qui vous procure de l’énergie et du bien-être. Il faut apprendre à écouter son corps pour comprendre ses attentes.

N’oubliez pas que les exercices n’ont pas pour simple vocation de vous faire suer ou de vous aider à sculpter le corps de vos rêves ! Il est primordial de s’amuser ! A ce propos, il est conseillé de s’essayer à la danse pour profiter des programmes pris en groupe. C’est bien plus fun que de passer plusieurs heures à la salle de sport en essayant tant bien que mal de sauver sa vie !

Le fitness ne doit pas être considéré comme une corvée mais comme un jeu ! Le plus important est que vous effectuiez les exercices dans votre propre intérêt et non pour faire plaisir aux autres. Après tout, il s’agit de votre corps ! Personne ne vous oblige à avoir une telle ou telle apparence pour répondre aux normes de la société. Si vous avez l’impression d’avoir un peu abusé des fêtes par exemple, vous auriez sans doute envie de vous surpasser pour perdre les kilos en trop.

Si vous ne vous exercez pas pour des raisons personnelles, il est préférable de prendre du recul et de réfléchir à la place de l’entrainement dans votre existence. N’oublions pas qu’il s’agit d’une activité intime. Cela ne sert à rien de se faire du mal en tentant de devenir quelqu’un d’autre ou de répondre aux exigences parfois dangereuses imposées par la société.

Pour que la guérison soit complète, il est primordial de comprendre les origines du mal. Si vous exercer représente pour vous une nécessité pour de mauvaises raisons, il est préférable de laisser tomber et de solliciter, à la place, les compétences d’un psychologue pour vous aider à cerner l’origine de votre mal-être.

C’est ainsi que vous allez réussir à suspendre les envies malsaines de s’entrainer tout en améliorant les techniques de gestion des émotions. Finalement, l’exercice n’a pas été conçu pour remédier à ce genre de problèmes de vie complexes. Il convient de les enterrer pour avancer plus vite et retrouver goût aux sports.