Bonne nouvelle pour les fans de l’ail ! Voici 6 avantages de ce condiment sur la santé !

Voilà qui devrait ravir les fans de plats contenant de l’ail ! De récentes études scientifiques indiquent que ce condiment présente de nombreux avantages pour la santé. On vous dit tout !

A la fois délicieux et piquant, l’ail est parfait pour apporter plus de goût à nos recettes préférées en cuisine. Autre bonne nouvelle : ce condiment serait également bénéfique pour la santé. Le point à travers cet article !

L’ail : historique et origine

L’ail est un légume-racine qui entre dans la catégorie des oignons Allium. Il est issu d’une plante comestible et ses gousses sont vendues sur le marché pour nous aider à concocter de savoureux plats à la maison. Selon les autorités américaines, il figure parmi les plus « vieilles cultures horticoles » ayant existé sur la planète. Les scientifiques ont dénombré plusieurs références en Inde et en Egypte dont les origine remonte à plusieurs millénaires. « Il existe des preuves démontrant que l’ail a été utilisé par les Babyloniens il y a 4 500 ans », rapporte un communiqué officiel.

Les ails sauvages se développent plus particulièrement en Asie centrale. Néanmoins, ces plantes sont cultivées partout dans le monde. En 2015, la production mondiale a été évaluée dans les alentours de 24 millions de tonnes. Parmi les plus gros producteurs figurent la Chine et l’Inde. Si l’ail est autant apprécié sur le marché international, c’est grâce à sa polyvalence et son goût authentique.

Comment conserver l’ail après les courses ?

Comme indiqué plus haut, l’ail est disponible en toute saison dans les épiceries et les supermarchés. La récolte se déroule généralement vers milieu de l’année. C’est pourquoi il est conseillé de l’acheter auprès des producteurs durant l’été. Quant à la conservation, il convient de miser sur un coin frais de votre garde-manger.

Dans la mesure où vos ails affichent des pousses, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Il suffit d’enlever les pousses vertes avant de procéder à la cuisson. Notons que l’ail peut être placé au frigo. Le congélateur est cependant déconseillé au risque d’altérer le goût et la consistance de l’ail.

Quels sont les avantages de l’ail sur la santé ?

Outre le fait d’apporter une saveur exquise aux plats de toutes sortes, l’ail est connu pour ses nombreuses vertus thérapeutiques. Selon la nutritionniste spécialisée dans le sport, Emmie Satrazemis : « L’ail renferme de redoutables composés végétaux qui complètent divinement les régimes alimentaires nutritifs ». L’experte ajoute : « Compte tenu de sa composition, l’ail est également prisé en médecine traditionnelle dans différentes cultures du monde entier ».

Le coach sportif Josh Schlottman quant à lui souligne : « L’ail est parfait pour lutter contre diverses maladies, inflammations et blessures. Depuis plusieurs siècles, nos ancêtres se servent de ce condiment pour ces propriétés antibiotiques, antifongiques et anti-inflammatoires ». A cela s’ajoute les richesses nutritionnelle de l’ail.

L’ail : une source infinie de nutriments vitaux pour l’organisme

L’ail apporte à l’organisme les nutriments essentiels dont il a besoin pour assurer son métabolisme. La consommation d’ail contribue par exemple à améliorer la quantité en vitamine B6, en zinc, en fer, en calcium, en magnésium, en vitamine C et bien d’autres nutriments. De récentes études scientifiques indiquent également que l’ail contribue à limiter les risques d’exposition aux maladies cardiaques.

Toujours selon les chercheurs scientifiques, l’ail exerce un rôle primordial dans la prévention contre les maladies du système cardiovasculaire (hypertension, AVC, attaque cardiaque…), tout en facilitant la régulation du taux de cholestérol. L’ail renferme également une substance appelée allicine qui permet de protéger le cœur. Cet aromate est également à l’origine du parfum et de la saveur authentique du condiment. Des études révèlent que l’allicine contribue à renforcer la santé cardiovasculaire grâce à ses redoutables pouvoirs antioxydants.

Un moyen de lutte efficace contre différentes maladies chroniques

D’autre part, l’ail permet de combattre les radicaux libres à l’origine du stress oxydatif. Rappelons que ce phénomène entraîne plusieurs maladies chroniques comme le cancer, le diabète, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson… L’abondance en antioxydants à l’instar des flavonoïdes et des polyphénols permet également de renforcer le système de défense naturelle.

De nombreuses études scientifiques ont permis de démontrer les vertus antifongiques et antibactériennes de l’ail. Il permet ainsi de se prémunir des impacts négatifs résultant des agents pathogènes (virus, bactéries, champignons…) grâce à l’action protectrice des allicines. Ces-dernières contribuent également à empêcher la prolifération de ces microbes dans nos cellules.

Participation à la défense immunitaire

L’ail améliorer le système immunitaire grâce à ses propriétés antiinflammatoires destinées à booster l’action des phagocytes. Toujours selon les expérimentations scientifiques, l’ail renferme du soufre qui est à l’origine de ses actions positives sur le système immunitaire. Pour parvenir à ces résultats, les auteurs de l’étude ont observé la réaction des participants ayant consommé de l’extrait d’ail vieilli sur une période de 90 jours. Les résultats indiquent que ces volontaires étaient capables de favoriser l’activité des cellules immunitaires en limitant les risques d’expositions aux rhumes et autres infections virales à l’instar de la grippe.

Des recherches encourageants dans le combat contre le cancer

Même s’il faudra réaliser des recherches plus approfondis sur le lien entre le cancer et la consommation de l’ail, les résultats des études qui ont déjà été menés sont encourageants. En effet, les molécules contenues dans l’ail permettraient d’inhiber la prolifération des cellules cancéreuses. Une étude datant de 2018 a permis de démontrer que l’extrait d’ail maison exerce des actions positives contre les tumeurs in vitro et in vivo.

Comment consommer l’ail pour tirer profit de tous ces avantages ?

Selon Schlottman, il convient de consommer régulièrement de l’ail pour pouvoir bénéficier de ces nombreuses vertus thérapeutiques. A ce propos, l’expert explique : « La dose quotidienne conseillée est d’une à deux gousses d’ail par jour ». Vous pouvez inclure ce condiment dans la préparation des menus à base de pâtes, de légumes sautés et autres.

Les médecins préconisent la consommation de ce condiment à moins que le patient ne souffre d’allergie. Il n’est cependant pas nécessaire d’en manger si vous n’êtes pas un grand fan ! « Même si les bienfaits de l’ail sur la santé semblent concluants, cela ne veut pas dire qu’il faut forcément l’inclure dans l’alimentation et dans le mode de vie en général », précise cependant le professionnel.