Arnaque canicule, une alerte météo qui peut être dangereuse, restez sur vos gardes

Il y a cette arnaque canicule, qui se présente sous forme d’alerte météo. Toutes les prétextes sont désormais bons pour escroquer les gens. Si bien que les escrocs ont décidé d’exploité la canicule.

Arnaque canicule, une alerte météo qui peut être dangereuse

Si elle est un sujet de calvaire pour bon nombre de personnes, pour d’autres, la canicule leur permet d’escroquer les gens. A force de souffrir de la chaleur étouffante, les escrocs ont eu une idée assez farfelue. Ces derniers ont eu l’idée géniale de baser l’arnaque toute entière sur la canicule.

Ils concoctent alors une alerte météo qu’ils envoient ensuite par mail. Le message contient ensuite des termes météorologiques comme canicule ou encore vents violents. Les personnes vivant dans les zones en vigilance rouge ou encore orange vont s’alarmer en lisant le message.

Une arnaque qui est basée sur l’inquiétude

La méthode du phishing s’invite un peu partout, même dans la météorologie. L’arnaque canicule est composée d’un e-mail qui va indiquer les conduites à adopter. A l’intérieur, il y aura un lien à cliquer qui va mener vers une cartographie des zones à risque. Une directive à l’intérieur du lien va ensuite inviter toute personne à donner des informations personnelles comme les coordonnées bancaires.

Comme toutes les arnaques déjà démantelées, cette nouvelle arnaque utilisant la méthode du phishing est susceptible de faire des victimes. Afin d’éviter de se faire arnaquer, il est plus que nécessaire de rester informé sur les dernières nouveautés de Météo-France. Comme la canicule est un phénomène météorologique qui peut être intense, inquiets, n’importe qui pourrait commettre cette erreur.

L’ingéniosité des arnaqueurs

Depuis des années maintenant, les arnaqueurs redoublent d’ingéniosité pour tromper et voler leurs victimes. La méthode du phishing n’est qu’une technique parmi d’autres et malgré le fait qu’elle soit connue, elle continue de faire des victimes.

Le fait est qu’avec tous les sujets de préoccupation, il est facile d’inquiéter les Français. La canicule n’est qu’un exemple, mais tous les sujets d’inquiétude peuvent potentiellement être transformé en arnaque. Les malfrats n’ont alors plus qu’à adapter leur piège.