Allocation Pôle Emploi : le nouveau montant de l’allocation chômage

Découvrez les nouveautés pour le montant de l’allocation chômage de Pôle Emploi. Cette organisation qui se charge de la réinsertion des chômeurs dans le monde du travail a connu quelques réformes. Voici tout ce que vous avez à savoir sur cette allocation.

Les changements pour Pôle Emploi

En janvier 2023, le gouvernement avait déjà prévu d’apporter quelques changements pour cette organisation. De nouveaux modes d’attribution des allocations chômage mais aussi il avait prévu de mettre en place un dispositif de modulation de la durée d’indemnisation. Il faut savoir que ce dernier concerne les allocataires dont la fin de contrat de travail intervient le 1er février, cette durée d’indemnisation sera limitée à 25%.

Pôle Emploi va baser ses calculs sur le décompte du nombre de jours calendaires entre le premier jour du premier contrat de travail. L’organisation va ensuite se baser sur les 24 jusqu’aux 36 derniers mois de travail de l’allocataire.

Elle va également baser ses calculs sur la date de fin de contrat de travail qui précède la demande d’allocation. Il y a aussi cette autre nouveauté, d’ici peu de temps, Pôle Emploi s’appellera France Travail.

Nouveautés sur l’allocation chômage

Un nouveau nom, un nouveau mode de fonctionnement, tout est mis en place petit à petit. Les conditions d’attribution sont assez claires. Avant tout, il faut plus que l’état de chômeur afin de pouvoir être inscrit à Pôle Emploi.

La perte involontaire d’un travail par exemple. Cela indépendamment de sa volonté comme par exemple, un licenciement, la fin de CDD ou encore une rupture conventionnelle. Ensuite, il est nécessaire que la personne en demande ait déjà travaillé pendant 6 mois pendant les deux dernières années. Il faut aussi présenter un motif valable aux yeux de Pôle Emploi avant de pouvoir bénéficier de cette allocation.

Certaines raisons exceptionnelles sont valables, comme les raisons liées au conjoint. Cela concerne la mutation professionnelle de ce dernier ou encore le mariage. Les raisons médicales présentées sous preuve et reconnue par la sécurité sociale sont aussi légitimes aux yeux de Pôle Emploi. En qui concerne le tarif de l’allocation chômage, le montant minimum livré par Pôle Emploi est toujours de 29,38 euros.