Agirc-Arrco : comment estimer le montant de la pension complémentaire ?

Les allocataires de la pension complémentaire délivrée par l’Agirc-Arrco se demandent sans doute comment l’organisme procède à l’évaluation de leur pension. Tous les détails dans les prochaines lignes ! 

Voilà maintenant plusieurs décennies que les salariés du privé ont droit à la retraite complémentaire de l’Agirc-Arrco. Mais comment la pension est-elle calculée ? Le point à travers cet article ! 

Agirc-Arrco : origine et intérêts

En France, la retraite est composée de la pension de base de la Sécurité sociale d’une part et la pension complémentaire d’autre part. Le calcul se base donc sur ces deux paramètres. La retraite complémentaire est en revanche dédiée aux salariés qui oeuvrent dans le secteur de l’industrie, du commerce ou de l’agroalimentaire. Avant leur union en 2019, l’Agirc et l’Arrco opéraient séparément. Mais aujourd’hui, ils ne forment plus qu’un et l’organisme a pour principale mission de délivrer les retraites complémentaires de tous les employés du privé.

Pour ce faire, l’Agirc-Arrco travaille en étroite collaboration avec une quinzaine de caisses de retraite complémentaire implantées partout en France. Ces dernières ont pour rôle d’empocher les cotisations des sociétés partenaires. Ces dernières seront ensuite transformées en points destinés à évaluer les droits des futurs retraités. 

Méthodes de calcul de la pension complémentaire

La pension de base varie suivant le salaire annuel des 25 années de cotisations. En revanche, en ce qui concerne la pension complémentaire, il faut se baser sur les points acquis pendant toute la durée de la carrière. Une fois ces points cumulés, il suffit de les multiplier par leur valeur au moment où le futur retraité compte partir à la retraite. A titre indicatif, l’estimation des points prend en considération plusieurs paramètres : assiette de cotisations, taux d’estimation des points, nombre de points cumulés…D’une manière générale, voici la formule utilisée : assiette de cotisation x taux de calcul des points / valeur d’achat des points à la période du départ à la retraite.