Tour de vis anti-migrant en Italie

Tour de vis anti-migrant en Italie

Un nouveau décret-loi a été adopté en conseil des ministre hier, dans le but de resserrer l’étau contre les migrants. Pour Matteo Salvini, c’est un « pas en avant pour l’Italie plus sûre. » Ce dernier a ajouté que ce décret allait contribuer à lutter « contre les mafieux et les passeurs » et à « expulser plus rapidement les délinquants et les faux demandeurs d’asile. »

Désormais, l’accueil des migrants sera réorganisé et de grands centres d’accueil seront mis à disposition pour les regrouper. L’intégration sera quant à elle réservée aux mineurs isolés et au réfugiés reconnus. Aussi, tout étranger reconnu coupable dans le cadre du terrorisme verra sa naturalisation révoquée. Le pistolet électrique sera généralisé jusqu’aux policiers municipaux. Dernier point, l’évacuation des bâtiments occupés sera facilité grâce à la suppression de l’obligation ce proposer une hébergement provisoire aux personnes vulnérables…

Un texte qui fera encore l’objet de dissension entre la Lega et le M5S. L’Eglise s’en mêle aussi, selon FranceTVInfo, le secrétaire général de la Conférence des évêques d’Italie, Nunzio Galantino y est allé de sa critique : « Cela signifie que l’immigré est déjà jugé en raison de sa condition et qu’il est considéré comme un danger public, quel que soit son comportement. C’est un mauvais signe. »

Légende: Matteo Salvini

Crédits: Capture d’écran/Euronews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !