Select Page

Quatre, sept et douze ans de prison requis dans l’affaire Méric

Quatre, sept et douze ans de prison requis dans l’affaire Méric

L’accusation a requis, jeudi 13 septembre, des peines de quatre, sept et douze ans pour les trois militants d’extrême-droite responsables de la mort de Clément Méric, militant antifasciste. La peine la plus lourde a été demandée contre Esteban Morillo, qui a reconnu être l’auteur des coups mortels. Sept ans ont été requis pour Samuel Dufour, porteur d’une « arme » – poing américain ou bagues. Enfin l’accusation a demandé quatre ans de prison, dont deux avec sursis pour Alexandre Eyraud, pas directement responsable dont la seule présence a favorisé « l’action collective ».

Lire aussi : Procès des présumés meurtriers de Clément Méric : le récit de la première journée

Morillo a reconnu avoir porté deux coups – à poings nus – à Méric. Dufour avoue s’être battu, mais pas avec Méric. Quant à Eyraud, il assure ne pas avoir participé à la bagarre. Ils nient avoir porté un poing américain et accusent les « antifas » d’avoir provoqué l’altercation. Pourtant, une série de témoins affirment avoir distinctement vu un poing américain sur les principaux accusés. Enfin, dans des SMS de Samuel Dufour, il se vante d’en avoir utilisé un.

Lire aussi : Estaban Morillo et Alexandre Eyraud : portraits d’anciens militants d’extrême droite

Légende : Rassemblement toulousain en mémoire de Clément Méric, 4 juin 2015

Crédits : Gyrostat / Wikimedia Commons

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !