Select Page

Les femmes sont les premières victimes des discriminations au travail

Les femmes sont les premières victimes des discriminations au travail

Le Défenseur des droits et l’Organisation internationale du Travail (OIT) ont rendu leur baromètre de la perception des discriminations dans l’emploi en France. Elle permet de mettre en exergue l’exposition de la population active aux propos sexistes, homophobes ou racistes. Le baromètre révèle ainsi que les propos ou comportements sexistes sont les plus fréquents. En effet, sur les cinq dernières années, 14% des personnes interrogées sur un panel de plus 5000 personnes, disent avoir subi le sexisme.

A côté de cela, 9% disent avoir subi des propos ou des comportements racistes, 5% d’entre-eux ont subi des discriminations liées à leur état de santé ou leur handicap, 5% liées à leur religion et 3% déplorent des comportements homophobes.

56% des personnes interrogées disent avoir subi des dévalorisations au travail. 37% des femmes disent subir des reproches sur leur quantité de travail fourni, contre 32% d’hommes. Ce qui laisse supposer les préjugés qu’ont certains employeurs sur le manque de disponibilité et d’investissement des femmes au travail.

Conclusion, les femmes sont sensiblement plus touchées par les discriminations sur le lieu de travail que les hommes.

Pour en savoir plus

Légende: Tag « Fight Sexism »

Crédits: Prof.lumacormo/Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !