Select Page

Le travail humain recule de plus en plus en faveur des machines

Le travail humain recule de plus en plus en faveur des machines

C’est un rapport du forum économique mondial qui l’affirme. Selon celui-ci, d’ici cinq ans, 75 millions d’emplois pourraient disparaître. En cause ? Les millions de machines qui accompliront leurs tâches. Concernant les tâches courantes, les robots en accompliront même davantage. Ainsi le Forum rapporte que : « D’ici 2025, plus de la moitié de toutes les tâches actuelles réalisées sur le lieu de travail seront effectuées par des machines, contre 29 % aujourd’hui. »

Parmi les branches d’activités qui risquent d’être les plus touchées on trouve : la comptabilité, le secrétariat, les usines d’assemblage, les centres de gestion des clients ou encore les services postaux. A côté de cela, 58 millions d’emplois net et 133 millions d’emplois en parallèle pourraient être créés. Ces emplois seront principalement liés à l’intelligence artificielle, au traitement des données ou encore aux logiciels informatiques.

Le Forum économique mondial prévoit de fortes perturbations sur le marché du travail. Ces perturbations induiront des « changements importants dans la qualité, l’emplacement, le format et la permanence des fonctions ».

Dans tous les cas, une transition conséquente se prépare et se doit d’être anticipée. Certains emplois deviendront obsolètes. La division sociale du travail sera transformée. Les ouvriers devront être requalifiés et les nouveaux modes de production impliqueront probablement des méthodes de management plus horizontales. Peut-être est-il temps d’inviter les gouvernements à changer de paradigme pour traiter la question du chômage et de la formation professionnelle ?

Légende : imprimante 3D

Crédits : Frédéric Bisson/Flickr

3 Comments

  1. Lecolle

    juste pour signaler une faute d’orthographe dans le titre « recule » et non « recul »

    Réponse Signaler un abus
  2. Gertrude Prout

    Et l’entretien desdites machines, les matières premières qu’elles consomment…ils en font quoi les cacapipitalistes ? Quand on aura tout épuisé sur Terre, faudra choisir, les machines ou les êtres humains (s’il en reste).

    Réponse Signaler un abus
  3. Arthur Jeannot

    L’article précédent sur le mythe du bon sauvage n’avait pas ses commentaires ouverts, dommage, du coup je place mon commentaire ici :

    Critiques philosophiques très intéressantes

    A mon avis, s’il peut être intéressant d’en appeler à un bon fond en tant que symbole qui entraîne, il faut aussi être réaliste et noter qu’on n’a pas de fond, et par exemple s’il faut lutter contre les racistes il faut y aller frontalement

    Réponse Signaler un abus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !