Le parquet financier demande le procès pour Claude Guéant et d’autres anciens sarkozistes dans l’affaire des sondages de l’Elysée

Le parquet financier demande le procès pour Claude Guéant et d’autres anciens sarkozistes dans l’affaire des sondages de l’Elysée

La parquet national financier demande l’ouverture d’un procès à l’encontre de Claude Guéant pour favoritisme dans l’affaire des sondages de l’Elysée. Plusieurs anciens proches de l’ex-président de la République seraient également dans le collimateur du parquet. Au total, dix personnes devraient être renvoyés en correctionnelle. Pour rappel, il s’agit de sondages commandés par l’Elysée entre 2007 et 2011, sans appels d’offre et pour un montant proche des 7 millions d’euros.

Claude Guéant qui était secrétaire général de l’Elysée à ce moment-là, serait considéré par le parquet comme le « principal décisionnaire ». L’ancienne directrice de cabinet Emmanuelle Mignon et Patrick Buisson font partie des personnes concernées. Le chef d’accusation évoquerait le « détournement de fonds publics par négligence » pour Guéant et Mignon, et le « détournement de fonds publics » pour Patrick Buisson. Ces qualifications visent les contrats passés avec les sociétés de Patrick Buisson qui auraient générés, pour l’intéressé, des « marges exorbitantes ».

Légende : Claude Guéant

Crédits : Thierry ehrmann / Flickr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !