Select Page

La justice ordonne l’évacuation des locaux que le maire de Montreuil avait réquisitionné

La justice ordonne l’évacuation des locaux que le maire de Montreuil avait réquisitionné

Fin septembre, le maire de Montreuil signait un arrêté pour loger des travailleurs migrants dans des locaux appartenant à l’Etat. Vendredi, la justice décide de les faire évacuer. Vendredi, le tribunal administratif de Paris a « suspendu l’arrêté » pris par le maire de Montreuil. Celui-ci demande donc « à tous les occupants présents sur le site d’évacuer ces locaux, d’enlever tous les matériels entreposés et de remettre les lieux en état dans un délai de 8 jours ».

Pour être plus précis concernant les locaux, il s’agit de 15 000m² de bureaux vides. Ceux-ci appartenaient initialement à l’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (Afpa). Patrice Bessac avait alors décidé d’y loger quelques 200 travailleurs migrants qui vivaient dans un foyer, dans des conditions que ce dernier jugeait « indignes ». 200 travailleurs se voient ainsi jetés à la rue par la « justice ».

Légende : Hôtel d’Aumont, tribunal administratif de Paris

Crédits: Ray9/Wikimedia Commons

1 Comment

  1. Jean François DRON

    Et voilà la justice « hhumine » selon Macron et sa bande de sauvages accapareurs.

    Réponse Signaler un abus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !