La Française Maryse Condé lauréate du prix Nobel « alternatif » de littérature

La Française Maryse Condé lauréate du prix Nobel « alternatif » de littérature

L’écrivaine guadeloupéenne âgée de 81 a reçu ce vendredi 12 octobre le prix Nobel « alternatif » de littérature. Il est décerné exceptionnellement cette année par des internautes, à l’initiative de la Nouvelle Académie, un collectif de 109 écrivains suédois. Il fait suite au report du prix Nobel traditionnel à 2019, causé par le retrait de dix des dix-huit membres de l’institution officielle, qui dénonçaient alors la condamnation du mari d’une académicienne dans une affaire de viol.

Si Maryse Condé a remporté de nombreuses distinctions ces trente dernières années, ce prix est sans conteste une consécration. Ses romans, souvent engagés, explorent des questions de sexes, de races et de cultures, dans différents lieux et époques historiques. Parmi ses plus connus, Segou (1984) raconte en deux tomes le lent suicide de l’empire bambara, en Afrique de l’Ouest, sur deux siècles allant de la période esclavagiste jusqu’à l’arrivée des troupes coloniales françaises, à la fin du xixsiècle. L’auteure préside également le Comité pour la mémoire de l’esclavage, crée en janvier 2004. Maryse Condé, qui partage aujourd’hui sa vie entre New York et la Guadeloupe, se rendra en Norvège, à Oslo, le 9 décembre prochain pour recevoir son prix.

Légende : Reportage Maryse Condé : Une voix singulière

Crédits : Capture d’écran / YouTube / Ile en île

 

 

1 Comment

  1. Monthieux alain

    Pas un mot dans les medias dominants.Bel exemple de francophonie.

    Réponse Signaler un abus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !