Select Page

Jean-Michel Blanquer annonce la suppression de 1 800 postes

Jean-Michel Blanquer annonce la suppression de 1 800 postes

Le gouvernement d’Edouard Philippe ne se sort plus de ses propres contradictions. Il y a quelques semaines, Jean-Michel Blanquer montrait sa volonté de vouloir dédoubler les classes de CP et de CE1. Hier, le ministre de l’éducation nationale annonce au Figaro la suppression de 1 800 postes en 2019. Le Premier ministre avait précédemment annoncé la suppression de 4 500 postes dans la fonction publique sur la même période et 10 000 pour l’année 2020. L’Education nationale semble être mise à rude épreuve.

Des mots même de Blanquer : « Seuls le second degré et les services administratifs seront concernés. Le volume d’enseignement sera évidemment maintenu à travers le recours aux heures supplémentaires ». La décision reviendra à la discrétion des chefs d’établissement. Les enseignements seront moins nombreux mais travailleront « plus ». Une manière de réactiver la rhétorique bien connue des « enseignants qui n’ont pas assez d’heures travaillées ».

Parallèlement, Jean-Michel Blanquer a annoncé une augmentation du budget du ministère de l’Education nationale. Celle-ci devrait se situer à hauteur de 850 millions d’euros. Ce dernier prétend vouloir « renforcer le pouvoir d’achat des professeurs » dans le but de « rendre cette profession plus attractive ».

Les seuls ministères épargnés seront les ministères de l’Intérieur et de la Justice. Leurs effectifs seront respectivement améliorés de 2 000 et 1 300 postes. De quoi transformer l’État Providence en État Pénitence ?

Légende : Jean-Michel Blanquer chez Bourdin

Crédit : Capture d’écran/BFM TV

1 Comment

  1. Nico

    Attention à la faute : « Les enseignements [enseignants] seront moins nombreux mais travailleront « plus » ».
    Et oui, le n°2 au ministre de l’EN sous Sarkozy n’a pas changé. Après les 80.000 postes supprimés sous Sarko, l’écrémage se poursuit. Avec la réforme du Bac 2021, le Café pédagogique a évalué les effets de celle-ci à 25.000 suppressions de postes. Que demande le peuple? Vive les « experts »-comptables qui nous gouvernent!

    Réponse Signaler un abus

Trackbacks/Pingbacks

  1. La boutique de l’Élysée fait 350 000€ de chiffre d’affaires | Le Média - […] Dans le même temps où l’Elysée se prend pour Bandaï, Jean-Michel Blanquer annonce sans sourciller la suppression de 1…
  2. Education : 2 600 postes supprimés dans le secondaire, 1 900 crées pour le primaire | Le Média - […] début de semaine, Jean-Michel Blanquer annonçait la suppression de 1 800 postes dans l’Éducation nationale. Il a précisé aujourd’hui…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !