Jean-Michel Blanquer annonce la suppression de 1 800 postes

Jean-Michel Blanquer annonce la suppression de 1 800 postes

Le gouvernement d’Edouard Philippe ne se sort plus de ses propres contradictions. Il y a quelques semaines, Jean-Michel Blanquer montrait sa volonté de vouloir dédoubler les classes de CP et de CE1. Hier, le ministre de l’éducation nationale annonce au Figaro la suppression de 1 800 postes en 2019. Le Premier ministre avait précédemment annoncé la suppression de 4 500 postes dans la fonction publique sur la même période et 10 000 pour l’année 2020. L’Education nationale semble être mise à rude épreuve.

Des mots même de Blanquer : « Seuls le second degré et les services administratifs seront concernés. Le volume d’enseignement sera évidemment maintenu à travers le recours aux heures supplémentaires ». La décision reviendra à la discrétion des chefs d’établissement. Les enseignements seront moins nombreux mais travailleront « plus ». Une manière de réactiver la rhétorique bien connue des « enseignants qui n’ont pas assez d’heures travaillées ».

Parallèlement, Jean-Michel Blanquer a annoncé une augmentation du budget du ministère de l’Education nationale. Celle-ci devrait se situer à hauteur de 850 millions d’euros. Ce dernier prétend vouloir « renforcer le pouvoir d’achat des professeurs » dans le but de « rendre cette profession plus attractive ».

Les seuls ministères épargnés seront les ministères de l’Intérieur et de la Justice. Leurs effectifs seront respectivement améliorés de 2 000 et 1 300 postes. De quoi transformer l’État Providence en État Pénitence ?

Légende : Jean-Michel Blanquer chez Bourdin

Crédit : Capture d’écran/BFM TV

1 Comment

  1. Nico

    Attention à la faute : « Les enseignements [enseignants] seront moins nombreux mais travailleront « plus » ».
    Et oui, le n°2 au ministre de l’EN sous Sarkozy n’a pas changé. Après les 80.000 postes supprimés sous Sarko, l’écrémage se poursuit. Avec la réforme du Bac 2021, le Café pédagogique a évalué les effets de celle-ci à 25.000 suppressions de postes. Que demande le peuple? Vive les « experts »-comptables qui nous gouvernent!

    Réponse Signaler un abus

Trackbacks/Pingbacks

  1. La boutique de l’Élysée fait 350 000€ de chiffre d’affaires | Le Média - […] Dans le même temps où l’Elysée se prend pour Bandaï, Jean-Michel Blanquer annonce sans sourciller la suppression de 1…
  2. Education : 2 600 postes supprimés dans le secondaire, 1 900 crées pour le primaire | Le Média - […] début de semaine, Jean-Michel Blanquer annonçait la suppression de 1 800 postes dans l’Éducation nationale. Il a précisé aujourd’hui…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !