Select Page

Jair Bolsonaro accusé d’avoir diffusé des « fake news »

Jair Bolsonaro accusé d’avoir diffusé des « fake news »

Le candidat de l’extrême-droite au second tour de l’élection présidentielle se serait servi de la messagerie WhatsApp pour orchestrer un bombardement de fake news. C’est ce que semble affirmer son rival du Parti des travailliste, Fernando Haddad. Hier, il aurait accusé Jair Bolsonaro d’avoir « monté une organisation criminelle » avec de « l’argent sale ». Le but de la manœuvre aurait donc été d’envoyer, massivement, des fausses informations concernant son concurrent.

Cela devient récurent depuis la dernière élection présidentielle américaine, car la campagne brésilienne pourrait, elle aussi, faire l’objet d’une polémique sur une éventuelle manipulation des électeurs. Juste avant les accusations portées par Haddah, c’est le quotidien Folha de Sao Paulo qui avait révélé le financement d’envois massifs de messages anti-PT sur WhatsApp. Ce, juste avant le premier tour du scrutin.

Légende : Jair Bolsonaro

Crédits : Fàbio Rodrigues Pozzebom / Wikimedia Commons

2 Comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. Brésil : Jair Bolsonaro élu président | Le Média - […] emporté l’adhésion du camp « anti-corruption ». Amusant, quand on sait qu’il est accusé d’avoir influencé les électeurs via l’application WhatsApp.…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !