Select Page

Guerre de Syrie : l’ONU se préoccupe des déplacements de populations

Guerre de Syrie : l’ONU se préoccupe des déplacements de populations

Les Nations Unies ont déclaré être « profondément préoccupées » par le déplacement de plus de 30 000 Syriens, en raison des bombardements visant la province d’Idlib et ses alentours. D’après le porte-parole, entre le 1er et le 9 septembre, « nous avons recensé 30 542 femmes, enfants, mais aussi des hommes, qui ont été déplacés du sud et du sud-ouest d’Idlib, ainsi que du nord et du nord-ouest de la province (voisine) de Hama ». « La majorité de ces déplacés sont arrivés dans le nord d’Idlib (…) près de la frontière turque », explique-t-il.

Selon l’ONU, environ trois millions de personnes, dont la moitié est constituée de déplacés d’autres régions de Syrie, vivent dans la province d’Idlib et dans les poches insurgées des provinces voisines de Hama, d’Alep ou de Lattaquié. La région est contrôlée en majeure partie par le groupe djihadiste Hayat Tahrir al-Cham (HTS), issu de l’ex-branche d’Al-Qaïda en Syrie. D’autres groupes rebelles y sont également présents.

Légende : Armée syrienne lors de combats urbain appuyée par des chars, 19 juillet 2015

Crédits : News channel online 24/24 / Wikipédia

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !