Select Page

Etats-Unis : L’affaire des colis explosifs inquiète

Etats-Unis : L’affaire des colis explosifs inquiète

De nombreux colis visant des personnalités politiques démocrates ou des personnes critiques du président Donald Trump ont été interceptés aux Etats-Unis mercredi 24 et jeudi 25 octobre. Parmi les cibles : Barack Obama, Hillary Clinton, CNN, Eric Holder, Robert De Niro, Maxine Waters, encore Joe Biden. Quelques jours auparavant, le lundi 22 octobre, le milliardaire Georges Soros, âgé de 88 ans et bête noire de l’extrême droite, a reçu un colis piégé à son domicile. D’après plusieurs médias, les enquêteurs envisagent « sérieusement » un lien entre tous ces paquets, qui présentent des similarités.

Donald Trump a dénoncé mollement ces actes. Il a déclaré dans la presse que « la violence politique n’a pas sa place aux Etats-Unis » et a promis qu’une « enquête fédérale » aura lieu, et qu’ils ne lésineront pas sur les moyens pour trouver celui ou ceux qui ont envoyé les « engins ». De son côté, le chef des républicains au Sénat, Mitch McConnell, a parlé de « terrorisme intérieur ».

Légende : Barack Obama, en 2014

Crédits : Maison Blanche

1 Comment

  1. Jean-Paul B.

    Peut-on être sûr qu’il ne s’agit pas d’une manipulation en vue des élections de mi-mandat pour dénigrer un peu plus Trump? Loin de moi l’idée de défendre Trump,mais ce pays nous a habitués à l’utilisation de coups tordus pour orienter l’opinion publique que j’ai du mal à avaler ce type d’info.
    On peut légitimement se demander à qui profite cette affaire?
    PS: précision importante aucun des colis piégés n’a explosé en dehors des journaux télévisés.

    Réponse Signaler un abus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !