Espagne : Entrée de l’extrême droite au parlement régional d’Andalousie

Espagne : Entrée de l’extrême droite au parlement régional d’Andalousie

Camouflet pour le Premier ministre socialiste espagnol, Pedro Sanchez, le parti d’extrême droite Vox a remporté 12 sièges aux élections en Andalousie et mis fin à la domination de la gauche dans la région la plus peuplée du pays (8,4 millions d’habitants). C’est la première fois depuis le rétablissement de la démocratie en Espagne après la mort de Franco en 1975 qu’un parti d’extrême droite entre dans un parlement régional. Avant même la publication des premiers résultats, la présidente du Rassemblement national (RN), Marine Le Pen avait adressé dans un tweet « ses vives et chaleureuses félicitations » à ses « amis de Vox ».

Dans le même temps, avec 33 sièges sur 109, contre 47 auparavant, le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) enregistre le pire résultat de son histoire dans la région.

Lire aussi : Lueurs d’Espagne – Vox, les enjeux d’une nouvelle extrême droite

Légende : Madrid, 18 avril 2018. Au premier, plan, Santiago Abascal, président du parti d’extrême-droite Vox

Crédits : Vox España / Flickr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !