Brexit : l’Union européenne met la pression sur Theresa May

Brexit : l’Union européenne met la pression sur Theresa May

Les vingt-sept chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne (UE), sans la Première ministre britannique Theresa May, absente aurait accordé leurs violons ce jeudi 20 septembre, à Salzbourg (Autriche) sur le Brexit. Alors que la dernière ligne droite a démarré les dirigeants européens n’ont pas l’intention d’assouplir leurs positions. A en croire les Vingt-Sept, il ne reste donc que deux mois « utiles » afin de pouvoir boucler dans les temps la rédaction, forcément complexe et extrêmement juridique, d’un traité entérinant le divorce, puis sa validation par le Parlement européen, et, plus périlleux à obtenir sans doute, le feu vert des parlementaires britanniques. De son côté, Theresa May a rappelé que  « le Brexit aura bien lieu le 29 mars 2019 ». Ce rendez-vous informel était probablement destiné à exercer une pression maximale sur la Première ministre britannique, à quelques jours du congrès annuel des tories, sa famille politique, toujours profondément divisée sur sa vision du Brexit.

Légende : Theresa May, le 27 septembre 2017

Crédits : Flickr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !