Agnès Buzyn ne veut pas autoriser la GPA

Agnès Buzyn ne veut pas autoriser la GPA

Alors qu’Agnès Buzyn prévoit d’étendre la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules, les évêques sont montés au créneau pour exprimer leur désaccord. Pour eux : « Aucune souffrance relative au désir d’enfant ne peut légitimer des procédés de fécondation qui s’apparentent à de la marchandisation ou une instrumentalisation du corps humain. » En outre, ils ont fait part de leurs craintes relatives à la gestation pour autrui (GPA).

Ils n’ont pas manqué d’affirmer leurs préférences pour les familles traditionnelles : « Une maman et un papa« …

Agnès Buzyn s’est empressée de se montrer rassurante à l’égard de l’Église catholique en leur assurant qu’il n’était pas question d’autoriser la GPA. Selon la ministre, « une femme qui porte un enfant qu’elle ne gardera pas rentre dans le cadre de la marchandisation du corps« .

Légende: Agnès Buzyn

Crédits: Amélie Tsaag Valren

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signez la pétition !

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !