Select Page

Affaire Bygmalion : report de la décision sur les recours de Sarkozy

Affaire Bygmalion : report de la décision sur les recours de Sarkozy

La chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Paris a décidé ce jeudi 20 septembre de reporter sa décision sur le renvoi de l’ancien président Nicolas Sarkozy devant un tribunal correctionnel pour financement illégal de sa campagne présidentielle de 2012, au 25 octobre. L’ex-président de la République conteste l’ordonnance de renvoi devant un tribunal correctionnel, a-t-on appris de source judiciaire et auprès de son avocat. Fait rare, cette ordonnance n’a été signée que par l’un des deux juges chargés de cette affaire, Serge Tournaire. Le second, Renaud Van Ruymbeke, s’est abstenu.

Dans le dossier Bygmalion, Nicolas Sarkozy avait saisi la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris d’un recours contre l’ordonnance du juge Serge Tournaire, qui l’a renvoyé en février 2017 sur les bancs de la correctionnelle pour « financement illégal de campagne électorale ». Dans ses réquisitions, l’avocat général a demandé à la cour de confirmer intégralement les poursuites. Révélée en 2014, cette affaire s’est nouée autour d’un vaste système de fausses factures pour masquer l’emballement des dépenses de meetings, alors organisés par Bygmalion, en profitant de la faiblesse des contrôles.

Légende : Nicolas Sarkozy, le 27 janvier 2011

Crédits : World Economic Forum /  Flickr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !