Select Page

22 petites taxes vont être supprimées à partir de 2019

22 petites taxes vont être supprimées à partir de 2019

Le gouvernement veut opérer un nettoyage fiscale en supprimant des taxes à faible rendement et jugées complexes administrativement, à partir de 2019. Celles-ci représentent une recette fiscale d’environ 150 millions d’euros. C’est en effet très faible. Ainsi, les taxes sur l’hydraulique affectées à Voies navigables de France, la taxe sur la farine, semoules et gruaux de blé tendre, taxe sur l’édition des ouvrages de librairie, la taxe sur les céréales ou encore la taxe additionnelles sur les stations radio-électriques vont passer à la trappe.

D’autres taxes jugées obsolètes vont être supprimées également, comme la taxe annuelle sur les résidences mobiles terrestres, par exemple. Selon le Conseil des prélèvements obligatoires, les « coûts de traitement (de ces taxes) sont 43 fois supérieurs à ceux des taxes à plus fort rendement ». Par ailleurs, les taxes au rendement inférieur à 100 millions d’euro sont presque inexistantes dans certains pays voisins comme l’Allemagne ou le Royaume-Uni.

Certes, ces Etats soient des modèles en soi. Mais on peut tout de même discuter de l’utilité de faire voter 6,6 taxes par an en moyenne depuis le début des années 2000.

Légende : Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des comptes publics

Crédits : EglantineD/Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Devenez Socio

Derniers Tweets

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Avec vos amis !