À partir de quel revenu faites-vous partie de la classe populaire ?

L’Observatoire des inégalités vient de redéfinir de nouveaux seuils pour déterminer les différentes catégories des Français. À partir de quel revenu faites-vous partie de la classe populaire ?

À partir de quel seuil de revenu considère-t-on un individu ou un ménage comme riche ou pauvre, appartenant à la classe populaire, moyenne ou aisée ? Il s’agit d’une question cruciale qui est souvent abordée de manière ambiguë par les acteurs sociopolitiques.

Cas individuels…

Afin d’obtenir une mesure précise, l’Observatoire des inégalités a établi plusieurs seuils pour quantifier les niveaux de vie des Français. Parmi eux, le seuil de pauvreté correspond à 50 % du revenu médian.

En général, les individus appartenant aux classes populaires regroupent ceux dont les revenus se situent dans les 30 % les plus bas. Les classes moyennes, quant à elles, englobent les citoyens dont les revenus se situent entre les 30 % les plus bas et les 20 % les plus élevés de l’échelle, appelée « classes aisées » par l’Observatoire des inégalités. En revanche, le seuil de richesse est fixé par cet organisme à deux fois le niveau de revenu médian.

De plus, les niveaux de richesse et de pauvreté varient en fonction de la composition de chaque famille et de ses revenus. À cet égard, l’observatoire a établi cinq configurations familiales.

Ainsi, les personnes vivant seules sont considérées comme pauvres si leur revenu mensuel disponible est inférieur à 940 € par mois. S’il se situe entre 940 € et 1 500 €, elles seront classées dans la catégorie des classes populaires.

Pour les classes moyennes, le revenu mensuel disponible se situe entre 1 500 € et 2 700 €. Au-delà de 2 700 € par mois, elles sont qualifiées d’aisées, et au-dessus de 3 800 € mensuels, elles entrent dans la catégorie des riches.

Pour les ménages…

Pour les couples sans enfants à charge, le seuil de pauvreté est fixé à 1 411 € par mois. S’ils gagnent entre 2 200 € et 4 000 € de revenus, ils sont classés dans les classes moyennes. Au-dessus de 5 600 euros, l’observatoire les considère déjà comme riches.

Quant aux couples ayant deux enfants à charge âgés de plus de 14 ans, ils sont considérés comme pauvres si leurs revenus mensuels sont inférieurs à 2 350 €. Pour un revenu mensuel compris entre 3 738 € et 6 700 €, ils appartiennent aux classes moyennes. Au-delà de 9 400 €, ils sont classés comme riches.

 

Les revenus des catégories populaires, moyennes et aisées selon le type de ménage
Unité : euros mensuels
Personne seule Famille monoparentale Couple sans enfant Couple avec un enfant de moins de 14 ans Couple avec deux enfants de plus de 14 ans
Seuil de pauvreté 941 1 223 1 411 1 693 2 351
Classes populaires Moins de 1 495 Moins de 1 944 Moins de 2 243 Moins de 2 691 Moins de 3 738
Classes moyennes De 1 495 à 2 693 De 1 944 à 3 501 De 2 243 à 4 040 De 2 691 à 4 847 De 3 738 à 6 733
Classes aisées Plus de 2 693 Plus de 3 501 Plus de 4 040 Plus de 4 847 Plus de 6 733
Seuil de richesse 3 762 4 891 5 643 6 772 9 405
Source : Observatoire des inégalités